Miss France 2020 : Plus âgée de la promo, Miss Bretagne se la joue « sans stress »

CONCOURS DE BEAUTE Couronnée à Ploemeur en septembre, Romane Edern portera haut et fort les couleurs de la Bretagne samedi à Marseille

Jérôme Gicquel

— 

La Finistérienne Romane Edern a été élue Miss Bretagne le 27 septembre à Ploemeur.
La Finistérienne Romane Edern a été élue Miss Bretagne le 27 septembre à Ploemeur. — B. Noël / SIPA / Endemolshine / TF1
  • Romane Edern défendra les couleurs de la Bretagne samedi soir à Marseille.
  • A 24 ans, elle sera la candidate la plus âgée de la promotion 2020.
  • Etudiante en neurosciences, elle aborde la cérémonie en toute décontraction.

Elle aura mis du temps à réaliser « son rêve de petite fille ». Mais à force d’abnégation, Romane Edern visera bien le titre de Miss France samedi soir sur la scène du Dôme à Marseille. Sacrée Miss Finistère en 2015, la jeune femme native de Cléder aura patienté quatre ans pour décrocher la couronne de Miss Bretagne le 27 septembre à Ploemeur (Morbihan). « J’ai 24 ans et c’était la dernière année où je pouvais me présenter à l’élection régionale », indique-t-elle.

Sa troisième participation aura donc été la bonne. Et pour Emilie Menard, déléguée régionale Miss France, la nouvelle Miss Bretagne a bien fait de persévérer. « Ces quatre années lui ont permis de gagner en expérience et en maturité, assure la jeune femme. Elle a fait la différence sur scène, on voyait tout de suite qu’elle était plus à l’aise ». Candidate la plus âgée de l’élection 2020, Romane Edern reconnaît elle-même qu’elle a changé. « J’évite de me prendre la tête maintenant, j’essaie juste d’apprécier les choses », assure-t-elle.

« La seule fois où j’ai stressé c’était quand j’ai soutenu mon mémoire »

En dernière année de master de neurosciences à Bordeaux, elle aborde d’ailleurs le concours en toute décontraction. « J’aurai peut-être un petit coup d’adrénaline une fois sur scène mais pour l’instant je le vis sans stress, indique la Finistérienne. Je stresse rarement d’ailleurs sauf la fois où j’ai soutenu mon mémoire ».

Même si elle ne figure pas parmi les favorites chez les bookmakers du web, Romane Edern nourrit quand même quelques ambitions. « Je serais déçue si je n’étais pas dans les quinze finalistes », reconnaît la jeune femme. Et si elle se qualifie en finale, elle pourra alors compter sur le soutien de tous les Bretonnes et les Bretons.

Au premier rang desquels Gérard Daniélou, maire de Cléder. « C’est un grand honneur pour nous, on a d’ailleurs appelé les habitants à voter pour elle dans le dernier bulletin municipal », indique l’élu, profitant de l’occasion pour adresser un message à la Miss de sa commune. « On doit recevoir notre nouvelle unité de sauvetage en mer au printemps et on compte bien sur elle pour être la marraine ». D’ici là, Romane Edern aura peut-être troqué son écharpe de Miss Bretagne pour celle, encore plus prestigieuse, de Miss France.