« C’est pas sorcier » fait son retour sous une nouvelle forme sur Okoo, la plateforme de France télévisions à destination des enfants

PROGRAMMES JEUNESSE Le magazine « C’est toujours pas sorcier » sera diffusé sur la plateforme numérique de France Télévisions

M. Lo. avec AFP

— 

Max Bird, Cécile Djunga et Mathieu Demery présentent cette nouvelle émission.
Max Bird, Cécile Djunga et Mathieu Demery présentent cette nouvelle émission. — La Fabrik /ftv

C'est pas sorcier, le reboot. L’émission arrêtée en 2013 après avoir vulgarisé les sciences auprès d’une génération de téléspectateurs, va revoir le jour sous une nouvelle forme… Et avec une nouvelle équipe.

C’est toujours pas sorcier sera diffusé sur Okoo, la nouvelle offre pour enfants de France Télévisions conçue pour le numérique. Cette plateforme destinée aux enfants de 3 à 12 ans, gratuite et sans publicité, sera lancée le lundi 9 décembre. C’est un tournant majeur pour le groupe public, rendu nécessaire par la fermeture programmée de France 4 et l’évolution des usages des jeunes téléspectateurs.

Max, Mathieu, Cécile et Sami

France Télévisions a diffusé sur Twitter des images de « C’est toujours pas sorcier », alias « CTPS », qui s’inspire clairement de sa grande sœur des années 1990-2000. A la place de Fred, Jamy et Sabine, ce sont désormais Max, Mathieu et Cécile… Et Sami, une sorte d’enceinte connectée dont on ne connaît pas encore le rôle. Plus de camion – dont plus de Marcel – dans ce nouveau format, le magazine est tourné dans une cabane dans un arbre.

Cette nouvelle émission semble également laisser une belle place à l’humour, comme l’indique le casting. Max Bird, dont les lunettes ne sont pas sans évoquer celles de Jamy Gourmaud, est un humoriste et vidéaste, spécialisé dans la vulgarisation scientifique sur Internet, amateur d’ornithologie et engagé sur l’écologie. Jamy avait d’ailleurs tourné dans l'une de ses vidéosMathieu Duméry est également comédien et écologiste ; il s’est fait connaître en parlant d’écologie sur YouTube sous le nom de Professeur Feuillage. Enfin, Cécile Djunga est une humoriste belge, autrice du spectacle Presque célèbre, et présentait la météo sur la RTBF.

Une interface adaptée à l’âge

C’est toujours pas sorcier sera accessible, comme le reste des programmes d’Okoo, via des applications pour téléphones, tablettes et téléviseurs connectés, qui se veulent plus adaptées aux attentes des enfants comme à leurs parents. L’interface et les contenus proposés changeront en fonction de l’âge de l’utilisateur, et un minuteur permettra aux parents de limiter le temps de visionnage.

Mais Okoo, qui va se substituer aux offres existantes du service public Ludo et Zouzous, servira aussi de marque pour les programmes pour enfants diffusés sur les chaînes du groupe. Le service sera aussi intégré aux boxes des fournisseurs d’accès à Internet, et on retrouvera aussi les contenus sur le portail france.tv.

De nouveaux dessins animés

Pour inciter le public à migrer vers cette nouvelle offre, d’autres nouveautés vont être lancées sur Okoo, pour certaines dès décembre. Il y aura notamment des comptines et des dessins animés pour les plus jeunes, dont la série russe Tina et Tony ou Jean Michel super caribou, un héros très émotif et qui résout les problèmes sans violence.

Pour les plus grands, de nouvelles fictions sont annoncées, comme la saison 2 de la série Léna, rêve d’étoile, une autre série sur le quotidien des collégiens, ou Holly Hobbie, une jeune ado qui joue de la guitare et aide les habitants de sa petite ville.

Le lancement de ce nouveau service découle de la décision, prise l’an dernier par le gouvernement, de fermer deux chaînes publiques de la TNT, France 4 et France Ô, pour faire prendre à France Télévisions un virage accéléré vers le numérique.