Philippe Katerine : « Casser quelqu’un, ça m’aurait dégoûté », assure le juré invité de « La France a un incroyable talent »

INTERVIEW Le chanteur, juré invité de la deuxième demi-finale de « La France a un incroyable talent », s’est confié à « 20 Minutes » au sujet de cet exercice bien particulier

Propos recueillis par Fabien Randanne

— 

Philippe Katerine sera dans le jury de La France a un incroyable talent.
Philippe Katerine sera dans le jury de La France a un incroyable talent. — M6

Un juré inattendu. Philippe Katerine a été convié à rejoindre le jury de La France a un incroyable talent à l'occasion de la deuxième demi-finale diffusée ce mardi dès 21h05 sur M6. Il faudra compter sur le chanteur pour apporter une pincée de folie et de poésie à un divertissement qui ne manquera pas de numéros oscillant entre l'émouvant et le perturbant... 20 Minutes qui a assisté au tournage fin octobre, a croisé Philippe Katerine à la fin de la journée et lui a proposé de faire un débrief' rapide de son expérience.

Qu'est-ce qui vous à convaincu de jouer le juré invité dans «La France a un incroyable talent» ?

Déjà, le goût de l'aventure, parce que je ne connaissais pas l'émission. Ce que je ne connais pas et que je n'ai jamais fait, ça m'intéresse. Je ne regrette pas du tout d'avoir dit oui parce que j'ai passé une après-midi pas comme les autres, avec des talents très différents qui m'ont surpris parfois. 

Vous vous attendiez à voir ce que vous avez vu ?

Le matin, quand je suis arrivé, ils m'ont passé des extraits des sélections de ces artistes, donc j'ai pu me faire une idée. Je n'ai jamais été dans un jury. Là, quand je faisais mes commentaires, c'était surtout pour dire le bien que j'en pensais. J'évitais de dire le mal. 

Vous étiez dans la bienveillance...

Je me voyais pas du tout casser quelqu'un. Ça m'aurait dégoûté. Ce n'est pas mon truc.

Avec le recul, vous ne vous dites pas que vous auriez pu être plus méchant, sévère, tout en restant juste, envers certains talents ?

Méchant non. Il y a un truc, c'est peut être un défaut, mais je déteste me faire des ennemis.

Vous ne vous êtes pas fait d'ennemis dans le jury non plus ?

Le jury était très sympa. Je connaissais Hélène Ségara, que j'avais rencontré dans les coulisses de L'Olympia du concert d'Angèle. C'est une femme délicieuse, en tous points, j'ai beaucoup aimé la côtoyer. Les autres, je ne les connaissais pas, mais j'ai trouvé l'ambiance très bonne. Ça m'a plu.

Vous regardez la finale ?

Ah ben ouais maintenant, forcément ! Je la regarderai. C'est bizarre, d'ailleurs, que je n'aie pas regardé La France a un incroyable talent avant parce que j'aime bien ce genre d'émissions. Je suis très friand de tout ce qui est télécrochet. Je regarde The Voice, par exemple, j'apprends beaucoup sur «le métier», en bien comme en mal. 

Vous vous verriez être juré dans une autre émission ?

On m'avait déjà proposé de l'être pour diverses choses. Mais disons que je ne me vois pas trop juré parce que je déteste me faire des ennemis, donc je ne dormirais pas tranquille (sourire). Je ne me vois pas du tout casser les rêves de quelqu'un. Ah non, je ne me vois pas faire ça...