Lorraine : La candidate pour Miss France va porter un costume de poilu, Geneviève de Fontenay crie au scandale

FASHION POLICE L'ancienne patronne de Miss France Geneviève de Fontenay réclame l'annulation du concours

N.W.

— 

Geneviève de Fontenay lors d'une interview pour radio Voltage en 2014.
Geneviève de Fontenay lors d'une interview pour radio Voltage en 2014. — BENHAMOU LAURENT/SIPA

A chaque édition de Miss France sa controverse. L’an dernier, c'est le prix déboursé par la ville de Marseille pour la cérémonie qui avait choqué. Cette année, le tir est venu de Geneviève de Fontenay, l’ancienne patronne du concours a poussé un coup de gueule cette semaine. L’objet de sa colère ? Le costume régional prévu pour Miss Lorraine lors de la finale du concours Miss France.

Ilona Robelin, 18 ans, devrait porter, le 14 décembre prochain, un costume revisité de Poilu, pour rendre hommage aux soldats français de la Première Guerre mondiale, comme l’a révélé Le Républicain Lorrain.

« Il faut être tarée pour avoir cette idée »

Geneviève de Fontenay, lorraine d’origine, réclame l’annulation du concours si le costume devait être conservé en l’état. « Je ne veux pas que le nom Miss France soit associé à quelque chose qui a provoqué tellement de détresse, tellement de morts, de choses affreuses. On ne peut pas se le permettre pour un concours de beauté », a-t-elle déclaré à France Bleu Lorraine.

L’organisation Miss France attribue un prix au plus beau costume régional, dont la confection est ouverte sur concours à tous les créateurs. Le prix a été décerné cette année à la Vosgienne Marion Lambert, 22 ans, qui s’était rendue au mémorial de Verdun pour dessiner son costume, selon Vosges Matin.

« Il faut être tarée pour avoir cette idée », a lâché la dame au chapeau dans L'Est Républicain. Marion Lambert, créatrice du costume en question, n’a pas apprécié les propos de l’octogénaire. « Une personne n’a manifestement pas compris la symbolique autour de ce costume », a-t-elle indiqué sur sa page Facebook. La créatrice a reçu le soutien de Miss Lorraine, qui s’est déclarée « très fière de porter ce costume chargé d’histoire » auprès de nos confrères de l’Est Républicain.