« Chapi Chapo » : On a rencontré les créateurs de la série d’animation culte, qui fête ses 45 ans

CULTE Le programme a été diffusé pour la première en 1974, sur l’ORTF

Nicolas Bonzom

— 

Françoise et Italo Bettiol, les créateurs de la série «Chapi Chapo».
Françoise et Italo Bettiol, les créateurs de la série «Chapi Chapo». — N. Bonzom / Maxele Presse
  • « Chapi Chapo », diffusé pour la première fois en 1974 sur l’ORTF, a 45 ans.
  • Son créateur, Italo Bettiol, coule une paisible retraite dans un village de l’Hérault, marié à Françoise, qui fut la monteuse de la série culte, diffusée sur l’ORTF.
  • « Ce n’est qu’au moins vingt ans plus tard que nous sommes aperçus à quel point « Chapi Chapo » avait marqué les esprits », raconte le créateur de la série.

Personne n’a oublié « Chapi Chapo ». Ces petits personnages en feutrine aux immenses couvre-chefs, dont les aventures ont été diffusées pour la première fois sur le petit écran le 16 octobre 1974, fêtent leurs 45 ans. C’est dans un petit village de l'Hérault qu’Italo Bettiol, le cocréateur de la série culte, coule une paisible retraite, avec Françoise, qui fut la monteuse de « Chapi Chapo ». 20 Minutes les a rencontrés.

Mariés depuis soixante ans, ils partagent leur maison avec une flopée de marionnettes, toutes dans un état impeccable, malgré les années qui passent. Il y a Albert et Barnabé, de L'île aux enfants, Pépin la bulle… et les célèbres Chapi et Chapo.

« Jamais on n’aurait cru ça ! »

« A l’époque, nous n’avions pas vraiment conscience du succès de cette série auprès des téléspectateurs, confie Italo Bettiol. Ce n’est qu’au moins vingt ans plus tard que nous nous sommes aperçus à quel point “Chapi Chapo” avait marqué les esprits. » « Un jour, lors d’un mariage, la mariée s’est approchée de l’oreille d’Italo, et lui a chanté le générique de “Chapi Chapo” », reprend Françoise Bettiol. « Jamais on n’aurait cru ça ! », reprend le coréalisateur de ce programme, diffusé avant « la douche et le dodo ».

Les deux petites poupées à chapeau n’auraient jamais existé si, à la fin des années 1940, Italo Bettiol et Stefano Lonati, deux amis d’enfance, n’avaient quitté l’Italie pour s’installer en France. Rêvant « de peinture et d’art graphique », le duo de copains se fera finalement un nom dans la réalisation de publicités avec, déjà, des marionnettes. En 1969, ils montent leur société d’animation, et proposent “Pépin la bulle”, qui raconte déjà les aventures de jouets qui parlent… vingt-six ans avant Toy Story.

« Deux ronds au milieu de cubes, c’était l’idée graphique de départ »

« Il y a eu “Bonne Nuit les petits”, “Le Manège enchanté”, et est arrivé “Pépin la bulle”, se souvient Françoise Bettiol. Mais à l’époque, il n’y avait pas de service jeunesse à la télévision, nous étions vraiment aux balbutiements du petit écran. »

Auréolés d’un premier succès, les deux amis se mettent en quête d’un nouvel univers pour leur prochaine série. « “Chapi Chapo”, je ne sais plus comment c’est venu, raconte Italo Bettiol. Au gré de nos discussions, sans doute. Deux ronds, au milieu de cubes, c’était l’idée graphique de départ. Lorsque Jacqueline Joubert [à l’époque productrice pour l’ORTF] a vu pour la première fois les deux personnages, elle s’est exclamée "Oh, qu’ils sont jolis !". C’est parti de là, nous avons eu une liberté totale. »

Italo Bettiol, le créateur de la série Chapi Chapo
Italo Bettiol, le créateur de la série Chapi Chapo - N. Bonzom / Maxele Presse

Pour un épisode de cinq minutes, la petite équipe avait une semaine de travail. De la fabrication des marionnettes et des décors, avec des bouts de ficelle, à l’animation des personnages, au tournage et au montage, tout était « fait maison ». « C’était un art », se souvient Françoise Bettiol. Il y a quelques années, les époux ont eu vent d’un projet, pour faire revivre Chapi et Chapo. Il n’a pas trouvé de diffuseur. « “Chapi Chapo”, c’était du rêve, confie l’ancienne monteuse. Maintenant, il n’y a plus de rêve à la télévision. »