Affaire Xavier Dupont de Ligonnès : Le réalisateur de la mini-série M6 inspirée par le fait divers venait de la terminer

TELEVISION Le réalisateur Pierre Aknine estime que les derniers rebondissements dans l’affaire pourraient avancer la date de diffusion d'« Un homme ordinaire »

M.L.

— 

Emilie Dequenne et Arnaud Ducret ont présenté « Un homme ordinaire » en septembre à La Rochelle.
Emilie Dequenne et Arnaud Ducret ont présenté « Un homme ordinaire » en septembre à La Rochelle. — LAURENT VU/SIPA

RECTIFICATIF : cet article a été modifié après que des informations du Procureur de Nantes ont mis en doute l'identité de l'homme arrêté.  Ce dernier n'était en effet pas Xavier Dupont De Ligonnès. (Voir notre encadré «20 secondes de contexte»

Nous avons également publié ultérieurement cet article donnant plus de détails sur 

Affaire Xavier Dupont de Ligonnès : Comment en est-on arrivé à croire à une fausse piste ?

Un homme ordinaire, la mini-série produite par M6 sur

l'affaire Xavier Dupont de Ligonnès, prévue pour janvier 2020 sur M6, va peut-être être diffusée plus tôt que prévue. Interrogé par Ouest-France, le réalisateur Pierre Aknine a déclaré qu’il venait « juste de terminer le film » ce vendredi soir mais qu’il devait déjà retourner travailler.

« Je n’ai jamais été aussi assailli de ma vie », a affirmé le réalisateur au quotidien régional quelques heures après avoir appris l’arrestation à l’aéroport de Glasgow d’un individu qui pourrait être le célèbre fugitif. Cela peut « pousser [la série] à passer très, très vite, a estimé le réalisateur d’Osmosis. On vient de m’appeler pour que je recommence à bosser dès demain. Je pense que la question de la diffusion va se décider dès ce week-end », a-t-il déclaré à Ouest-France.

L’affaire Dupont de Ligonnès inspire la télévision

Un homme ordinaire, avec Arnaud Ducret dans le rôle principal, avait été présentée mi-septembre au Festival de la fiction de la Rochelle. Dans sa série, Pierre Aknine imagine le fugitif recherché pour l’assassinat de toute sa famille encore vivant. « Dans mon intuition, c’était du 50-50. Et il est vivant pour de vrai, c’est complètement dingue », a déclaré le réalisateur.

La mini-série devait être diffusée en janvier 2020 sur M6, quelques mois seulement après la diffusion par TF1 d’un téléfilm en deux épisodes très librement inspiré de l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès. La Une a diffusé la première partie de La Part du soupçon, avec Kad Merad dans le rôle principal, le 23 septembre. Cette affaire hors du commun a également inspiré un docu-fiction diffusé sur M6 en décembre 2018, Xavier Dupont de Ligonnès : Dans la tête du suspect.

20 secondes de contexte

Vendredi 11 octobre dans la soirée, la police écossaise a annoncé avoir arrêté Xavier Dupont de Ligonnès à l’aéroport de Glasgow (Ecosse). 20 Minutes s’est fait confirmer cette information auprès de sources policières françaises. Samedi, à 13 heures, des tests ADN pratiqués par des experts de la justice française sur l’homme arrêté à Glasgow ont démontré qu’il ne s’agissait pas de Xavier Dupont de Ligonnès, en cavale depuis huit ans.

Depuis vendredi soir et l’annonce de cette arrestation, 20 Minutes est resté prudent et a vérifié chacune des nouvelles informations publiées.