Mort de Jacques Chirac : Une marionnette des « Guignols » volée et vendue sur Leboncoin

LATEX Le coupable et la marionnette ont été retrouvées en moins de 48 heures

V. J.

— 

La marionnette de Jacques Chirac pour les Guignols de l'info
La marionnette de Jacques Chirac pour les Guignols de l'info — CORLOUER RENAUD/SIPA

« Vends marionnette de Jacques Chirac aux Guignols de l’info pour 5.000 euros. » Intéressé ? Trop tard, l’annonce sur Leboncoin a été rapidement enlevée. Il faut dire que cette marionnette de l’ancien président avait été volée, comme le révèle Le Parisien.

Le vendeur expliquait avoir mis la main sur l’un des sept visages latex de Chirac au moment où Canal+ vidait ses stocks il y a plusieurs mois. « Mettre la main » signifiant ici « voler ». Avertie, la chaîne cryptée a mené son enquête, et la marionnette a été récupérée en moins de 48 heures.

Ce n’est pas la première fois

Selon Le Parisien, le coupable serait un collaborateur de H2O, la société de Cyril Hanouna, dont les bureaux sont maintenant à la Canal Factory à Boulogne-Billancourt, là où se trouvent également toutes les anciennes marionnettes des Guignols de l'info.

Si un tel vol, au lendemain de la mort de Jacques Chirac, a de quoi provoquer l’émoi, ce n’est pourtant pas une première. « À l’époque où le programme satirique était encore un succès, ça nous était déjà arrivé, confie un ancien marionnettiste au journal. Mais on n’a jamais su qui avait fait le coup. »