VIDEO. Du « Miel et les abeilles » aux « Mystères de l’amour », les milles vies de Mallaury Nataf

AB FOREVER Tout le monde se souvient de l’époque AB, de sa prestation au « Jacky Show », de sa traversée du désert, de son appel au secours alors SDF, etc

V. J.

— 

Mallaury Nataf lors d'une séance photos en 1992
Mallaury Nataf lors d'une séance photos en 1992 — BENAROCH/SIPA

« Ma seule voie pour reconstruire ma vie était AB Productions. » Cette phrase en dit long. Elle aurait pu être prononcée par de nombreux acteurs de l’univers AB, revenus dans Les Mystères de l'amour (Cathy, Manuela, Annette), mais elle prend une autre dimension dans la bouche de Mallaury Nataf. Découverte dans la sitcom Le Miel et les abeilles en 1992, la comédienne a en effet connu une trajectoire inattendue, un vrai chemin de croix, dans sa carrière et sa vie. Tout le monde se souvient de son appel au secours alors qu’elle vivait dans la rue en 2012. Aujourd’hui, elle a retrouvé un toit, mais aussi un boulot, voire une famille. Son personnage de Lola débarque samedi dans Les Mystères de l'amour.

Lola et les garçons

De son vrai nom Marie Laurence Nataf, Mallaury est repérée d’abord par une agence de mannequins, et décroche dans la foulée une publicité pour Coca-Cola, la première tournée en France par la célèbre marque américaine. Cela suffit à lui faire passer le casting du Miel et les abeilles, nouvelle sitcom d’AB Productions. Mallaury Nataf devient ainsi Lola Garnier, cousine d’Hélène et Justine et jeune étudiante bourgeoise, autour de laquelle gravite un tas de garçons. En deux ans, 200 épisodes et des millions de téléspectateurs, la série s’impose comme une référence du genre. On peut même parler de Sainte Trinité avec Hélène et les garçons et Premiers baisers.

Une fleur sauvage

Comparée à ses grandes soeurs, Le Miel et les abeilles est plus portée sur l’humour que l’amour. « Le concept était au départ une série familiale, se souvient son créateur, l’incontournable Jean-Luc Azoulay, dans Téléstar. Mais Mallaury était tellement originale, excessive dans sa relation aux autres, sa manière de rire, ses propos, que j’ai adapté le scénario en intégrant des personnages de plus en plus excessifs comme elle, pour en faire une sitcom complètement délirante afin d’exploiter sa folie. » Comme d’autres avant, le producteur fait de l’actrice une star, une chanteuse aussi, avec les titres Les filles c’est très compliqué et Fleur sauvage, ainsi qu’un passage remarqué dans le Jacky Show. « Remarqué », le mot est faible.

Sous le soleil, un peu

Acte manqué ou pure provocation, Mallaury Nataf monte sur scène sans culotte. Un moment épinglé par le Zapping de Canal+ et bientôt un scandale médiatique. Après un été 1994 mouvementé, l’actrice quitte la série, que TF1 décide ensuite de déprogrammer. Les touts derniers épisodes ne seront diffusés que plus tard. Mallaury Nataf pose même nue pour le magazine Newlook, et sort accessoirement déjà une autobiographie, mais ne devient pas persona non grata pour autant. En 1996, elle est castée dans l’un des trois rôles principaux de Sous le soleil, aux côtés d’Adeline Blondiau et Bénédicte Delmas. Mais elle ne tient que dix épisodes, le projet ne l’emballant plus comme elle le confiera à Thierry Ardisson. Tonya Kinsinger, dont le rôle de Jessica était pensé comme secondaire, monte en grade et devient le visage de la série.

Une traversée du désert

On peut ensuite parler d’une traversée du désert, malgré quelques rôles discrets au cinéma (Les Deux papas et la maman, Forza Roma, Adieu Babylone). Le public ne retrouve la comédienne sur les écrans que dix ans plus tard pour la saison 2 de la téléréalité La Ferme célébrités sur TF1. Elle est la première éliminée au bout d’une semaine. Un clip, une série, un album autoproduit… Mallaury ne reste pas inactive, mais ne fait pas non plus parler d’elle. Jusqu’à ce jour de février 2012 où elle débarque dans les locaux du Parisien pour appeler au secours et raconter son histoire, son calvaire. Sans domicile fixe depuis un an, elle a perdu la garde de ses enfants.

Sans domicile mais avec engagement

20 Minutes l'avait rencontré à l'époque : « L’urgence c’est de parler à la presse pour rétablir ce qui a été dit de faux, notamment répondre à ceux qui m’ont accusé d’avoir menti ou utilisé les médias pour me refaire une santé artistique et financière. (…) J’ai pris le temps de digérer, de réfléchir, et comme rien n’a bougé depuis un an, je suis venue informer les Français à travers mon cas de l’énorme problème qu’il y a dans la filière sociale. Nos services sociaux travaillent dans le vide. Je suis désolée que ce soit moi, les gens qui travaillent dans le social doivent se dire ‘’Mallaury Nataf, c’est celle-là qui va prendre la parole pour nous tous !’’ Même moi je suis embêtée, les pauvres, je suis la sans-culotte qui va parler pour eux. Si moi je ne parle pas, personne ne parlera. »

« J’ai envie de refaire de la télé »

Plusieurs anciens d’AB, Jean-Luc Azoulay en tête, tentent de la retrouver, de l’aider, une aide qu’elle n’accepte pas forcément. A l’été 2018, le magazine Public  apprend que Mallaury n’est plus SDF et vit de petits boulots. Closer  relaie également ses projets : une émission de radio, un film avec un réalisateur d’avant-garde… et Les Mystères de l’amour ? C’est elle qui a contacté Jean-Luc Azoulay, comme il le raconte à Téléstar : « Elle m’a appelé en mai dernier. Je lui ai dit "Comment vas-tu Mallaury ?" Elle m’a répondu "J’ai envie de refaire de la télé". Je n’ai pas hésité et je lui ai dit : "Passe me voir à mon bureau quand tu veux…" »

Pour expliquer son retour dans la famille AB (devenue JLA), le scénariste n’a pas été cherché très loin : « Je me sers beaucoup non pas de la vie des comédiens, mais de ce qu’ils représentent. Je me suis dit je vais en faire une allumée qui vient d’Amérique du Sud. Il y a un mystère autour d’elle, un secret qu’elle devra percer. Elle m’a répondu "C’est bien, mais je veux être cabaliste !" Elle est donc la Lola Garnier du Miel et les Abeilles, qui est partie faire le tour du monde il y a 25 ans et qui rentre d’Amérique du Sud où elle a suivi l’enseignement d’un cabaliste ». Tout un programme. Qui pourrait durer. Du moins jusqu’au prime que consacre TMC à la série le dimanche 29 septembre.