« The Masked Singer », « TPMP ! XXL » : Ces nouvelles émissions qui nous excitent ou nous font peur

RENTREE Quoi de neuf à la télé cette saison ? Voici notre sélection intraitable

Fabien Randanne

— 

L'animateur Camille Combal.
L'animateur Camille Combal. — CHRISTOPHE CHEVALIN - TF1

Voici venu le temps des rires, des chants et des « grandes darkas ». Le mercato télé a été aussi trépidant qu’un trajet en tramway, aussi, il a fallu aller chercher l’excitation du côté des futures émissions de la saison 2019-2020. Petite sélection subjective des nouveautés qui nous font crever d’envie et d’impatience (ou pas).

« Excitomètre » au plus haut

The Masked Singer : « Mon kif c’est ne pas savoir qui se trouve sous le masque, à 5 mètres de moi », confiait en juin Camille Combal à 20 Minutes, non pas au sujet d’une éventuelle dernière soirée coquine, mais de The Masked Singer qu’il animera prochainement en prime time sur TF1. Ce concept coréen qui a tout pompé à la Compagnie Créole (« Derrière mon loup, je fais ce qui me plaît, me plaît, devinez, devinez qui je suis ») consiste à faire chanter, cachés sous des déguisements exubérants, des personnalités de divers horizons. « Le but est de deviner, de semaine en semaine, qui est derrière le masque, grâce à des indices », résume Camille Combal. Sur le plateau, les quatre jurés (Anggun, Alessandra Sublet, Kev Adams et Jarry) mèneront l’enquête. « C’est la première fois qu’un animateur va animer une émission sans savoir qui est dans le casting », assure l’animateur. Dans la première saison de la version américaine, Tori Spelling, LaToya Jackson et Rumer Willis s’étaient prêtées au jeu du télécrochet. Qui va donc tenter l’expérience en France ? Hélène Rollès ? Véronika Loubry ? François Fillon ? On trépigne de le découvrir.

Ma lettre : Celles et ceux qui gardent des souvenirs émus de Lara Fabian surgissant de derrière un poster pour surprendre un fan ou de Lorie filant la trouille de sa vie à une petite admiratrice en se faisant passer pour une statue de cire qui prend vie (la légende raconte que la gamine serait encore en psychanalyse), comprendront pourquoi l’excitomètre est à son comble avec Ma lettre. Cette nouvelle émission, qui sera présentée par Sophie Davant prochainement sur France 2, rappelle le concept de Stars à domicile diffusé dans les années 2000 sur TF1 : des personnalités surprendront leurs fans avec la complicité de leur entourage. On s’interroge cependant sur le choix du titre qui, à l’oral, est indéniablement l’homophone de « mal-être ». Que l’équipe de Malaise TV se tienne prête.

On n’est pas couché : Le talk-show de France 2 tente le « nouveau look pour une nouvelle vie » en cette rentrée, en se lançant dans un tout nouveau décor et dans une version remaniée. Fini les chroniqueurs permanents, désormais, les intervenants seront différents chaque semaine, laissait entendre Laurent Ruquier en juin. L’excitomètre se met en branle essentiellement par curiosité : le ripolinage sera-t-il efficace ? In the Shadows des Rasmus continuera-t-elle de rythmer nos nuits du samedi au dimanche ? Réponse dès ce samedi à 23h10. Notons que  Yann Moix est annoncé parmi les invités de cette reprise. Rien que pour ça, on a hésité à faire glisser le ONPC nouveau dans la catégorie « ça nous fait peur ».

Ça nous fait peur

TPMP ! XXL Cette saison, Touche pas à mon poste entrera dans sa dixième saison à l’antenne. Pour marquer le coup, le talk-show de C8 jouera les prolongations tous les jeudis soirs, à partir du 12 septembre, à 20h45. Feignons d’oublier que, même sans cela, l’émission avait pris l’habitude de déborder allègrement sur l’horaire prévu… Ce qui est flippant, avec ce TPMP ! XXL, c’est le champ lexical qu’il convoque pour se présenter : « Nous interrogerons notre corbeau qui aura des révélations à faire. (…) Cyril [Hanouna] va faire parler sa bande de chroniqueurs », avance le communiqué de presse.

La grande darka : Loin de nous l’idée de nous acharner sur Baba, mais force est de constater que le Cyril Hanouna de 2019 est la Dorothée de 1993 en termes de squattage d’antenne. Tous les samedis, dès le 14 septembre, à 19h05, il présentera La grande darka ! « Une nouvelle émission complètement folle », nous promet-on, durant laquelle Laurent Baffie, Cyrille Eldin et autres Greg Guillotin auront pour mission de faire rire l’invité le plus possible. « Chaque rictus sera ensuite comptabilisé par un capteur facial », annonce le communiqué sans préciser la finalité du dispositif. Les humoristes qui n’auront pas déclenché les rires seront-ils sacrifiés sur l’autel de la mauvaise vanne ? Les invités seront-ils condamnés à mourir de rire ? Il y en a un qui ne rigole pas du tout, c'est Thierry Ardisson qui accuse Cyril Hanouna de lui avoir piqué son idée.

Le grand format de BFMTV : La rentrée des chaînes infos est souvent reléguée au second plan, pourtant, elles aussi proposeront des nouveautés entre deux flashs et rappels des titres. BFMTV programmera désormais tous les mois un reportage de 52 minutes qui sera suivi d’un débat animé par Bruce Toussaint. D’après nos confrères de PureMédias, la première enquête sera consacrée à Brigitte Macron. Faut-il détailler pourquoi ce paragraphe figure dans la catégorie « ça nous fait peur » ?

Ça nous laisse de marbre

Les Vacances préférées des Français : Après avoir décliné en juin son Vive le camping ! (le titre est explicite quant au contenu) chez les Chtis, à Lacanau et à Bénodet, Elodie Gossuin nous accompagne en cette rentrée avec Les Vacances préférées des Français. Après l’île d’Oléron ce jeudi, elle mettra le cap sur « le plus grand parc aquatique d’Europe » le 5 septembre, puis sur le Pays basque le 19, à chaque fois à 21h05 sur 6ter. Dans chacun de ces numéros, il s’agit de suivre des vacanciers dans leurs pérégrinations. Si on a repris le chemin du boulot, ce n’est pas pour se fader les touristes en tongs une fois rentrés à la maison. Comment ça, ça sent la reprise difficile ?

Le « Shark Tank » français : Julien Courbet reste cette saison aux commandes de Capital mais il animera aussi prochainement une nouvelle émission sur M6. Soit la version française de Shark Tank, dans laquelle des créateurs d’entreprises présenteront leurs idées à un jury d’experts en entrepreneuriat, afin de les convaincre de s’associer à eux pour la concrétiser. Sur le papier, c’est le concept « start up nation » par excellence, aussi glamour que la perspective d’un après-midi à la Chambre de commerce et d’industrie locale. On fait peut-être fausse route. « J’ai vu d’incroyables coups de cœur entre ces créateurs (…) et ces investisseurs car si ces entrepreneurs ont certes besoin d’argent, c’est avant tout un partenaire qu’ils sont venus chercher : "Tu as besoin d’aide ? et bien je vais t’aider, je vais te montrer" », expliquait Julien Courbet à RTL en juin.

Samedi d’en rire : Vous avez expérimenté le déjeuner du samedi avec, en fond sonore, une chanson de Michel Fugain intercalée entre un sketch d’Elie Kakou et une imitation d’Yves Lecoq, et l’annonce de la suppression des Grands du rire vous a laissés inconsolables ? Réjouissez-vous, Jean-Luc Lemoine reprend le flambeau dès le 7 septembre, à 13h30 sur France 3 à la présentation de Samedi d’en rire (rien que le titre est tout un programme). « Accompagné de sa bande de chroniqueurs (Nadège Beausson-Diagne, Elodie Poux et Marc Toesca], il nous invite à revivre pour notre plus grand plaisir les moments cultes de l’humour, les sketches mythiques et les tubes légendaires qui ont rythmé nos vies », plaide le dossier de presse. Samedi moyen, et vous ?