BFM TV perd « 15 % d’audience » à cause de la coupure de Free

AUDIENCE Les conflits entre Free et Altice ne sont pas sans conséquences pour la chaîne d’information BFM TV

O.S.

— 

Paris le 27 mars 2012. Regie de television de la chaine d'information en continu BFM TV. Illustration Ecran. Images direct plateau.
Paris le 27 mars 2012. Regie de television de la chaine d'information en continu BFM TV. Illustration Ecran. Images direct plateau. — A. GELEBART / 20 MINUTES

Depuis le 27 août, l’opérateur a coupé le signal des  chaînes d’Altice sur son réseau, jugeant inacceptables les conditions du groupe pour la retransmission des chaînes TNT de son groupe. Ce geste n’est pas sans conséquence pour l’ audience qui chute fortement.

C’est Marc-Olivier Fogiel, le nouveau directeur général de la chaîne de télévision d’information BFM TV, qui a exprimé, au micro de l’émission L’instant M de France Inter, ses inquiétudes concernant les conséquences sur l’audience du conflit entre Free et Altice, la maison mère de BFM TV. Le bras de fer entre les deux entités, Free et Altice, démarre donc bien fort.

Free conçoit de payer le groupe mais uniquement pour des services à valeur ajoutée, notamment pour la télévision de rattrapage. Cependant, concernant la télévision linéaire, c’est-à-dire la chaîne en direct, aucune sortie d’argent ne sera acceptée, a déclaré le dirigeant de Free.