« L’Amour est dans le pré » : Laurent a énormément ému les téléspectateurs et téléspectatrices

EMOTION L’hypersensibilité de Laurent a touché le public lundi lors de la diffusion des deux premiers épisodes de la nouvelle saison de « L’Amour est dans le pré » sur M6

Fabien Randanne

— 

Laurent, agriculteur participant à la saison 14 de «L'amour est dans le pré».
Laurent, agriculteur participant à la saison 14 de «L'amour est dans le pré». — Cecile ROGUE/M6
  • La quatorzième saison de « L’Amour est dans le pré » a été lancée le lundi sur M6.
  • Parmi les treize agriculteurs célibataires, Laurent, éleveur nivernais de 41 ans, a particulièrement touché les téléspectateurs.
  • Lors du speed dating Laurent a choisi de convier Cécile et Maude dans sa ferme.

Laurent n’a reçu que trois lettres de prétendantes, mais il a conquis le cœur de 3.5 millions de Françaises et Français. Soit celles et ceux qui ont suivi les deux premiers épisodes de la quatorzième saison de L’Amour est dans le pré lundi sur M6. Certes, Médiamétrie mesure les audiences et non le taux de béguins mais à en juger par les réactions suscitées par l’agriculteur de la Nièvre sur les réseaux sociaux, un nombre considérable de palpitants ont été attendris par ce célibataire de 41 ans à l’hypersensibilité irrésistible.

Qu’a-t-il de si émouvant ? Sa timidité, sa simplicité, sa douceur. Quand, dans son portrait, Karine Le Marchand lui dit qu’il a l’air gentil, il glisse : « A quoi ça sert d’être méchant ? ». Une réponse qui, dans d’autres bouches, sonnerait comme le comble de la mièvrerie mais qui, prononcée par Laurent prend la forme d’une innocence désarmante.

« Chaque fois que je te regarde, j’ai envie de pleurer »

« Tu me touches beaucoup. Chaque fois que je me rapproche de toi et que je te regarde, j’ai envie de pleurer », lui a déclaré l’animatrice les yeux dans les yeux, lors de l’ouverture des courriers. Elle résumait ainsi parfaitement ce que beaucoup ont ressenti devant leur téléviseur. A commencer par les participants des anciennes saisons invités à réagir à ces deux premiers épisodes dans L’amour vu du pré, diffusé dans la foulée. « J’ai hâte de le rencontrer », a confié Emeric, le beau gosse de la saison 13 qui estime que « s’il y avait plus de gens comme [Laurent], le monde tournerait mieux ». Patrice, Roland, Christophe et Roland, de la saison 12, ont quant à eux ressenti énormément d’empathie face à cet éleveur de vaches et de brebis « cabossé par la vie ».

Laurent a vécu un divorce difficile d’avec la mère de ses deux enfants. Après leur séparation, il s’est renfermé sur lui-même et n’a pas eu de relation amoureuse depuis six ans. « La solitude me pesait beaucoup. Je ne savais plus si j’allais connaître l’amour un jour. Ça me faisait peur de retomber amoureux », confiait-il aux journalistes lors de la conférence de presse. Il a finalement décidé de tenter sa chance dans l’émission de M6, encouragé par l’une de ses amies.

« On avait peur d’attirer la mauvaise personne »

Il n’a donc reçu que trois courriers de prétendantes. Mais là où d’autres auraient sans doute caché avec peine leur déception, lui, avait les larmes aux yeux. Il était ému que des femmes aient fait la démarche de lui écrire, lui qui envisageait la possibilité de ne recevoir aucune lettre. Il faut dire que la production a fait un tri drastique dans les missives énamourées, pour éviter les éventuelles prétendantes mal intentionnées. « Comme Laurent est quelqu’un de très gentil, on avait peur d’attirer la mauvaise personne. C’est-à-dire la fille un peu castratrice qui voudrait profiter de sa gentillesse et d’une certaine pureté », a souligné Karine Le Marchand à l’occasion de la présentation de cette nouvelle saison.

La fin du deuxième épisode était consacrée à ses speed datings. « Je voulais une personne qui me fasse sourire tous les jours, me sentir bien, qui ait du cœur », a détaillé après coup le célibataire quadragénaire. Parmi ses trois prétendantes, on l’a senti particulièrement en phase avec Maude, une pimpante trentenaire au look rockabilly. « Quand je l’ai vu descendre les marches, elle m’a mis des étoiles dans les yeux », se souvient-il.

De l’autre côté de l’écran, téléspectateurs et téléspectatrices ont vibré comme devant une comédie romantique. L’histoire de Laurent et Maude finira-t-elle en happy end ? L’agriculteur jettera-t-il plutôt son dévolu sur Cécile, son autre coup de cœur qu’il a également invité à séjourner dans sa ferme ? Il faudra attendre les prochains épisodes pour le savoir. On n’a pas fini de croiser les doigts en espérant une issue heureuse, on ne voudrait surtout pas terminer le cœur brisé.