Les femmes démocrates prennent leur revanche sur Donald Trump dans ce clip des «Simpson»

HUMOUR «On a hâte de te voir derrière les barreaux»

A. Bo.

— 

Donald Trump parodié par «Les Simpson»
Donald Trump parodié par «Les Simpson» — Fox

La présidence mouvementée de Donald Trump n’en finit plus d’envahir la pop culture. Dans un nouveau clip diffusé le 20 août, Les Simpson mettent en scène le président américain en plein numéro musical satirique. On le voit s’en prendre gratuitement aux députées démocrates Alexandria Ocasio-Cortez, Ilhan Omar, Ayanna Pressley et Rashida Tlaib, fredonnant sur l’air d’America qu’elles ne méritent pas de vivre aux Etats-Unis.

Dans la vidéo, on voit alors les quatre femmes apparaître et lui donner la réplique en chanson, assénant « Nous sommes plus Américaines que ta femme » et « On a hâte de te voir derrière les barreaux ». La course-poursuite entre le président et ses ennemi-e-s démocrates se termine sur la pelouse de la Maison blanche, où Trump finit par se vautrer, essoufflé par ses efforts.

Quatre députées victimes d’attaques racistes

Les élues au Congrès Rashida Tlaib, Ilhan Omar, Alexandria Ocasio-Cortez et Ayanna Pressley lors d'une conférence de presse à Washington, le 15 juillet 2019.
Les élues au Congrès Rashida Tlaib, Ilhan Omar, Alexandria Ocasio-Cortez et Ayanna Pressley lors d'une conférence de presse à Washington, le 15 juillet 2019. - J. Scott Applewhite/AP/SIPA

En juillet, Donald Trump avait véritablement pris pour cible les quatre députées que l’on retrouve dans la vidéo. Le président avait notamment proféré des attaques racistes virulentes sur Twitter, leur conseillant de « retourner dans les pays totalement détraqués et infestés de crime d’où elles viennent. »

Ces quatre femmes progressistes, fraîchement élues, représentent un vent de nouveauté à la Chambre des représentants : Alexandria Ocasio-Cortez est la plus jeune députée à l’âge de 29 ans et était serveuse avant d’être élue, Ilhan Omar et Rashida Tlaib sont les deux premières femmes musulmanes à avoir été élues au Congrès, et Ayanna Pressley est la première femme afro-américaine à représenter l’Etat du Massachusetts.