«Plus belle la vie» a 15 ans: Des jeunes personnages pour séduire de jeunes téléspectateurs

MINOT DEVIENDRA GRAND En moins de deux ans, l’équipe de « Plus belle la vie » a recruté de nombreux jeunes talents. Nous les avons rencontrés pour évoquer la jeunesse de la série

Clément Rodriguez

— 

Emma et Baptiste, deux personnages qui ont pris du galon au fil des années dans «Plus belle la vie»
Emma et Baptiste, deux personnages qui ont pris du galon au fil des années dans «Plus belle la vie» — François LEFEBVRE/FTV/NEWEN
  • Depuis 15 ans, Plus belle la vie est diffusé chaque soir de la semaine sur France 3.
  • Si certains comédiens sont dans la série depuis le jour 1, de jeunes interprètes prennent petit à petit la relève.
  • Nous avons rencontré les acteurs les plus jeunes du feuilleton, afin de discuter plan de carrière et opportunités professionnelles.

Théo, Antoine, Mila, Tom, autant de personnages arrivés il y a moins de deux ans dans Plus belle la vie, mais qui font aujourd’hui partie des indéboulonnables du programme. Incarnant des élèves, le public suit leurs pérégrinations à travers les couloirs du lycée, la terrasse du bar du Mistral et les rues de Marseille. La présence des jeunes comédiens dans la série est l’occasion d’aborder des sujets propres aux adolescents tels que le harcèlement scolaire ou la découverte de son corps, et permet à cette tranche de téléspectateurs de s’identifier aux multiples personnages.

Qui a dit que les séries diffusées sur France 3 n’étaient destinées qu’à un public d’un certain âge ? Chaque soir, 14 % des téléspectateurs de moins de 35 ans se branchent à leur poste de télévision pour suivre les aventures des résidents du quartier du Mistral. Avec Internet, la force de frappe est décuplée, d’autant plus sur les cibles jeunes. « Le replay pèse aujourd’hui pour plus de 10 % de l’audience, soit 450.000 téléspectateurs environ sur chaque épisode » souligne Laurent Sarrazin, chargé d’études au sein de la direction de la stratégie des publics de France Télévisions. Plus belle la vie, c’est aussi presque 2 millions de fans Facebook, dont une très large majorité de moins de 35 ans.

Une série qui touche les jeunes

Sébastien Charbit, le producteur de Plus belle la vie, a souligné cette volonté de s’adresser à un public jeune : « On vient chercher ces générations dont on dit qu’elles ne sont plus devant la télé. La chance qu’on a, c’est que Plus belle la vie, avec 15 ans d’existence, est une série jeune, qui touche encore beaucoup de public jeune. Le challenge qu’on a, et le travail qu’on fait, c’est de toucher tous les types de publics. » Pour cela, des podcasts dérivés du programme ont aussi été lancés en mars dernier, enregistrés avec les voix des acteurs de la série et reprenant des éléments clés du scénario.

En apparaissant chaque semaine dans Plus belle la vie, les jeunes acteurs enchaînent régulièrement les tournages. À la ville, la grande majorité des comédiens vivent à Paris, et doivent donc concilier leur vie privée et leur vie professionnelle. « Ce qui est le plus difficile, c’est de s’adapter au rythme au début. Ici, c’est une usine, on tourne très vite, on a des épisodes à sortir tous les soirs coûte que coûte, nous explique Enola Righi qui joue le rôle d’Antoine. Que l’on soit malade ou pas, il faut que la scène soit tournée, parce qu’on doit faire une séquence en une heure grand maximum alors que sur un autre tournage, on va faire une scène en une demi-journée. »

Plus belle la vie est « une très bonne école »

Chaque jour, les comédiens tournent quasiment une dizaine de scènes. Un rythme de vie qui n’effraie pas les jeunes acteurs, malgré les allers-retours entre Paris et Marseille qui leur « apprennent le speed que ça peut être d’être comédien » selon Jules Fabre, alias Théo Bommel à l’écran. Conscient que le parcours de comédien peut être jonché d’obstacles, il ajoute : « Quand tu tournes sept séquences par jour, ça veut dire que tu es présent et je trouve ça cool ». Enola Righi, qui joue son frère dans la série, explique que Plus belle la vie est une expérience idéale pour démarrer sa vie d’acteur, « qui entraîne à tourner vite et bien. C’est une très bonne école. On est entourés, on a des coachs, des répétiteurs, ce que l’on n’a pas dans tous les tournages. »

Michel Cordes, qui interprète Roland Marci dans la série, est à l’antenne depuis le tout premier épisode, diffusé le 30 août 2004. En quinze ans, il est devenu le personnage le plus emblématique de Plus belle la vie, mais cela n’empêche pas les derniers arrivés de marquer petit à petit les esprits des téléspectateurs. Jusqu’au point de rester, eux aussi, plus de quinze ans dans le feuilleton ? Tout n’est pas si sûr selon les différents comédiens que nous avons interrogés. « S’il le faut, je resterais cinq ou six ans dans Plus belle la vie, et ce sera très bien, nous explique Jules Fabre. J’ai envie d’aller le plus loin possible mais je n’ai pas de chemin dans ma tête. Si ça ne se fait pas, tant pis ». Enola Righi, quant à elle, nous certifie qu’elle ne restera pas dans la série pendant des dizaines d’années : « Je vais aller voir ailleurs à un moment, mais Plus belle la vie nous permet de concilier d’autres tournages, ils sont très cool là-dessus. »

« On peut être catalogués, mais ce n’est pas une peur »

Malika Alaoui a fait ses premiers pas dans la série au mois d’avril 2018 pour incarner Mila, une adolescente qui tombe dans la petite délinquance. Malgré son arrivée récente, l’actrice a eu l’occasion d’interpréter des intrigues fortes, à l’image de celle qui traitait de harcèlement sexuel. Très heureuse de faire partie de « la famille PBLV », Malika Alaoui ne se fait pas de souci pour son avenir. « On peut être catalogués, mais ce n’est pas une peur. Pour moi c’est une chance d’être dans Plus belle la vie, je prends ça comme un cadeau. Si je suis cataloguée, il n’y a aucun souci. S’il y a d’autres opportunités, seul l’avenir nous le dira ».

Nombreux sont les acteurs à avoir profité de Plus belle la vie pour voler ensuite de leurs propres ailes, comme Juliette Chêne, Ambroise Michel ou encore Laëtitia Milot. Nul doute que les jeunes comédiens de la série connaîtront le même succès dans les années à venir.