Thierry Ardisson «discute» avec Netflix et Amazon en vue de faire son retour

MEDIAS L’animateur s’est confié sur ses projets lors d’une interview accordée à « Valeurs actuelles »

20 Minutes avec AFP

— 

Thierry Ardisson sur le plateau des «Terriens du samedi» sur C8.
Thierry Ardisson sur le plateau des «Terriens du samedi» sur C8. — PIERRE-OLIVIER / C8

Thierry Ardisson va-t-il rebondir sur Netflix ou Amazon ? L’homme en noir, qui a annoncé il y a quelques semaines son départ de C8, révèle dans un entretien à Valeurs Actuelles, qu’il pourrait devenir le premier animateur français à travailler avec les deux mastodontes américains.

Interrogé sur la possibilité d’animer des émissions sur l’une de ces plateformes, il répond : « Ça pourrait vraiment me motiver, alors j’y réfléchis et je discute ». Et de préciser que « rien n’est fait ». « Je les connais déjà, en raison de mes fictions », souligne-t-il, en ajoutant que ces services de vidéo en ligne « ressemblent évidemment à l’avenir de la télévision », même si « la télé hertzienne ne disparaîtra pas ».

La rumeur circule

Thierry Ardisson a présenté en juin sur C8 ses derniers numéros des Terriens du samedi et des Terriens du dimanche, qui ne seront pas reconduits à la rentrée, après un désaccord avec Vincent Bolloré, l’actionnaire principal du groupe Vivendi (maison mère de Canal+ à qui appartient C8), qui voulait selon lui réduire de moitié le budget des deux talk-shows.

La rumeur d’une éventuelle collaboration entre Thierry Ardisson et Netflix circulait depuis l’annonce de son départ de la chaîne de la TNT.

Netflix a déjà développé de nombreux programmes hors fiction et documentaires aux Etats-Unis, notamment le programme de relooking Queer Eye ou des talk-shows comme The Next Guest présenté par David Letterman. Cette diversification qui rapproche un peu plus ses contenus de la programmation des chaînes de télévision traditionnelles – qui n’ont plus que l’information et le sport comme chasse gardée –, mais la plateforme n’a pas encore étendu cette stratégie à la France, en dehors de l’adaptation du concours de pâtisserie Nailed it !.