«Fort Boyard»: Excalibur, l’épreuve qui résume au mieux l’émission?

LES COULISSES DU FORT Olivier Minne, qui anime « Fort Boyard » depuis 2003, nous dévoile quelle est son épreuve préférée

Clément Rodriguez

— 

Olivier Minne a succédé à Jean-Pierre Castaldi à l'animation de «Fort Boyard»
Olivier Minne a succédé à Jean-Pierre Castaldi à l'animation de «Fort Boyard» — Christophe BRACHET
  • Cet été, Fort Boyard fête sa trentième saison sur France 2.
  • Chaque semaine, 20 Minutes vous raconte souvenirs et anecdotes sur le célèbre jeu.
  • Aujourd’hui, Olivier Minne nous parle de son épreuve préférée.

Fort Boyard, c’est un catalogue de 650 épreuves dont 120 sont encore en activité. On a tous nos épreuves favorites, celles qui nous font le plus rire, celles où l’on sait pertinemment que l’on va pouvoir se moquer gentiment des candidats. Mais qu’en est-il de l’homme qui orchestre le jeu de France 2 ?

Une épreuve qui résume tout

Olivier Minne a accepté de nous révéler quelle était la cellule qui lui plaisait le plus. « Symboliquement, il y en a une qui résume tout, et qui a été, pendant très longtemps, une épreuve redoutée par les candidats, commence par nous dire l’animateur, qui parle… du jeu d’Excalibur. Pour moi, elle résume bien Fort Boyard parce qu’il y a, à la fois, de la force et il faut aussi être malin, parce que c’est la façon dont vous allez frapper le cordage avec l’épée qui va faire que le cordage va rompre ou pas ».

Plus que son épreuve favorite, si Olivier Minne a décidé de nous parler de la cellule d’Excalibur, c’est bien parce qu’elle symbolise à elle seule l’esprit du jeu estival de France 2 : « C’est une question de logique, d’être fin, d’analyser une situation qui nous est imposée. La meilleure manière de pouvoir esquiver la difficulté pour réussir l’épreuve en question. Cela résume bien l’ensemble des épreuves de Fort Boyard ».