«"Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu", c'est un film que j'exècre»

TACLE Invité sur le plateau de la chaîne TV du « Figaro », cet acteur n’a pas mâché ses mots concernant la saga à succès de Philippe de Chauveron

M.G.

— 

Christian Clavier dans «Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?»
Christian Clavier dans «Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?» — Limon Yapım

Mardi soir Grégory Montel abandonnera son rôle d’imprésario de la série Dix pour cent pour incarner un sage-femme dans la nouvelle série Le Grand bazar diffusée sur M6. Cette nouvelle comédie raconte les péripéties d’une famille recomposée. 

Et dans une interview qu'il déclare au journaliste du Figaro, Nicolas Vollaire, l'acteur a glissé quelques saillies bien senties sur le travail de Phillipe de Chauveron, le réalisateur d’A Bras ouverts et de la saga Qu'est-ce qu'on a fait au bon dieu.

Grégory Montel incarne le père d'une famille recomposée dans la nouvelle série de M6.
Grégory Montel incarne le père d'une famille recomposée dans la nouvelle série de M6. - ASM/SIPA

 

« Philippe de Chauveron ne se rend pas compte »

« Dans Le grand bazar nous ne nous posons pas la question comme le réalisateur Philippe de Chauveron de savoir si c’est chouette d’être chinois, noir ou arabe. Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu, c’est un film que j’exècre profondément et j’ai particulièrement détesté À bras ouverts, qui traite des Roms. Voilà typiquement des gens qui croient qu’ils luttent contre le racisme alors qu’ils l’ancrent profondément dans les cerveaux. Philippe de Chauveron ne se rend pas compte à quel point il faut faire attention quand on écrit les choses. »

L’intéressé n’a pour l’instant pas répondu à l’acteur.