Moulage, modélisation, visage… Le Père Fouras nous dit tout sur son entrée au Musée Grévin !

EXCLUSIF L’homme le plus vieux du PAF va prendre ses quartiers au sein du musée Grévin la semaine prochaine

Clément Rodriguez

— 

Le Père Fouras, plus en forme que jamais, entrera prochainement au Musée Grévin
Le Père Fouras, plus en forme que jamais, entrera prochainement au Musée Grévin — © Julie Géant
  • Fort Boyard fête ses 30 ans cet été sur France 2.
  • À cette occasion, le Musée Grévin présentera la statue de cire du Père Fouras.
  • Joint par 20 Minutes, il nous dévoile les secrets de son arrivée au musée.

On ne saurait pas lui donner un âge. Peut-être 100 ans, peut-être deux fois plus, qui sait, personne ne veut nous le dire ! Toujours est-il que, dans sa longue vie semée de péripéties, le Père Fouras se souviendra certainement de la date du 18 juin 2019. Ce mardi-là, il fera son entrée au Musée Grévin. Un accomplissement pour le vieil homme qui a marqué l’histoire de la télévision.

Le Père Fouras honoré de cette entrée

À l’occasion des 30 ans de Fort Boyard, le musée va donc couronner l’homme le plus vieux du PAF. Joint par nos soins, le Père Fouras nous a donné sa première réaction en exclusivité : « Il était temps ! Enfin, un frère jumeau ! » s’est-il exclamé d’un ton rieur.

Derrière le masque du Père Fouras se cache le comédien Yann Le Gac. Lui aussi a tenu à nous faire part de son émotion quant à son entrée au musée : « C’est une reconnaissance, mais ce n’est pas uniquement le Père Fouras, mais bien l’émission elle-même qui rentre au Musée Grévin » nous confie-t-il. « Quand je parle à des gens qui ont trente ou quarante ans, ils me disent que Fort Boyard a bercé leur enfance. Que le personnage reste gravé dans la mémoire des enfants devenus adultes, et que cela se pérennise avec le musée Grévin, c’est assez agréable ».

Surprise, surprise !

Le Père Fouras, ou plutôt Yann le Gac, nous a détaillé la façon dont s’est déroulée son arrivée au Musée Grévin. « On m’a demandé d’aller dans les ateliers, où ils font de la couture, de la modélisation. On m’a fait une sorte de prise en 3D avec un appareil qui tournait autour de moi, puis on m’a moulé les mains pour que ce soient les mêmes ». Par la suite, c’est avec la personne qui fabrique le masque, Elisabeth Daynès, que les équipes se sont retrouvées pour recréer au mieux le visage du vieil homme. « Ils font un travail exceptionnel. Mais je n’ai rien vu depuis, donc ça va être une surprise pour moi » s’émerveille Yann Le Gac, qui a hâte de découvrir sa statue de cire.

Les visiteurs du musée pourront donc découvrir le Père Fouras dès le mardi 18 juin 2019. Et pour ceux qui n’ont pas l’occasion de s’y rendre, le maître du fort reviendra pour une trentième saison de Fort Boyard sur France 2 cet été, dès le 22 juin prochain.