«The Voice»: Bilan et perspectives après une saison 8 aux audiences en forte baisse

AUDIENCES Une perte de près d’un million de téléspectateurs en un an, une finale au plus bas… Quelles conséquences tirer de cette huitième saison pour la suite de « The Voice » sur TF1 ?

Clément Rodriguez

— 

Quel bilan pour la huitième saison de The Voice ?
Quel bilan pour la huitième saison de The Voice ? — Franck Castel/Bureau233/TF1

Ce jeudi soir, Whitney a remporté la huitième saison de The Voice: la plus belle voix. Malgré une finale ponctuée de jolis moments, comme la reprise de la chanson « Skinny Love » par la gagnante et son coach Mika, la dernière émission de la saison n’a pas attiré les foules. En réunissant 3,36 millions de téléspectateurs, soit 16,8 % de part d’audience, The Voice signe sa plus faible finale historique. La diffusion exceptionnelle de l’émission un jeudi soir, à cause du match pour les éliminatoires de l'Euro 2020 entre la France et la Turquie samedi soir, a coûté cher au programme.

Cette saison 2019 a réuni, en moyenne, 4,2 millions de personnes en audience veille, contre près de cinq millions l’an dernier. Il faut dire que l’émission n’a pas été aidée par sa programmation en fin de saison. La demi-finale, par exemple, a souffert de sa diffusion en plein milieu du long week-end ensoleillé de l’Ascension. Le 1er juin, seuls 2.577.000 téléspectateurs (14,5 %) étaient devant leur poste.

Pendant de nombreuses semaines, The Voice a aussi dû faire face à une forte concurrence :  la finale de la Coupe de France de football le 27 avril, la finale de l’Eurovision le 18 mai, ou encore la finale de la Ligue des Champions le 1er juin. Par rapport à l’année dernière, l’émission a perdu 900.000 téléspectateurs en moyenne.

The Voice reviendra l’année prochaine

Ces scores ne semblent pourtant pas décourager les producteurs de The Voice. « Cela ne fait pas plaisir quand nous sommes battus mais nous restons confiants, nous croyons toujours en ce programme », a certifié Matthieu Grelier, directeur des programmes d’ITV Studios France, qui produit l’émission, à nos confrères de PureMédias.

À l’occasion de cette interview, le producteur a annoncé que l’émission reviendra l’an prochain, pour une neuvième saison « sur laquelle nous allons travailler main dans la main avec TF1 et faire des aménagements, comme d’habitude », a-t-il souligné.

Une émission qui reste rentable

Lors de la finale, The Voice s’est vue devancée par la série de M6 9-1-1 sur la primordiale cible des femmes responsables des achats, autrement dit des ménagères de moins de 50 ans. Alors que le programme de TF1 a atteint 18,7 % sur ce public jeudi soir, la fiction américaine de M6 était leader à plus de 21 % de part de marché.

Un score sur les femmes responsables des achats en déclin, mais qui reste très satisfaisant sur la moyenne de l’année. « À part Koh-Lanta et Danse avec les stars, aucun autre programme ne parvient à faire plus de 30 % sur cette cible autant de semaines d’affilée. Pour sa huitième saison, The Voice reste un succès hors norme », confie-t-on à TF1 selon nos confrères du Parisien.

Ce public des femmes responsables des achats est très important pour l’émission de TF1. Ce sont grâce aux scores sur cette cible que la chaîne privée vend plus ou moins cher ses pages de publicité. Selon leurs calculs, la chaîne a engrangé 1,6 million d’euros ce jeudi soir, jour de la finale. Une somme qui permet au programme de rester rentable, puisqu’il coûte environ un million d’euros à la chaîne chaque semaine.