«Affaire conclue»: Un prime spécial avec Michel Drucker, le faux-nez de Belmondo et une bague de Miss France

TELEVISION Ce jeudi, dès 21h, France 2 diffuse un numéro spécial d'« Affaire conclue » tourné en avril dans la plus grande brocante de l’Hexagone, à L’Isle-sur-la-Sorgue

F.R.

— 

Sophie Davant et Michel Drucker dans un numéro spécial de l'émission
Sophie Davant et Michel Drucker dans un numéro spécial de l'émission — Fabien Malot / FTV

« C’est trop. Je trouve qu’il ne faut pas la tuer, cette émission. A trop la rediffuser, à trop faire de spin-off… Moi, je resterais prudente là-dessus, car il ne faut pas lasser les téléspectateurs », alertait Sophie Davant, invitée dans C à Vous mardi soir, au sujet d’Affaire conclue. Il faut dire qu’entre les inédits, les rediffusions, et les dérivés La chasse aux objets et La vie des objets, le programme phare des après-midi de France 2 occupe, selon les calculs de PureMédias, 17 heures du temps d’antenne sur la chaîne, du lundi au dimanche.

Une durée moyenne qui ne va pas baisser cette semaine puisque ce jeudi, Affaire conclue occupera les téléspectateurs assidus de brocantes et férus d’antiquités de 21h à minuit et demi.

En quatre jours, 100.000 visiteurs

La soirée commencera par un prime time enregistré à L’Isle-sur-la-Sorgue (Vaucluse), « au cœur de la brocante la plus fréquentée de France », affirme le communiqué de la deuxième chaîne. Cette commune de 19.500 âmes devient, depuis 1966, le « grenier » du pays le temps de quatre jours au printemps. Elle rassemble 500 brocanteurs de tout le pays et attire jusqu’à 100.000 visiteurs.

« Grâce à cet événement majeur, L’Isle-sur-la-Sorgue forme aujourd’hui, avec Londres et les puces de Saint-Ouen, l’un des trois plus grands pôles d’antiquités d’Europe », insiste le communiqué, au cas où on n’aurait pas compris que Sophie Davant n’a pas fait le déplacement en plein mois d’avril avec son équipe pour rigoler.

Les vendeurs qu’elle va rencontrer ne sont pas là pour vendre une vieille boîte de « La bonne paye » ou des lots de Tupperware fatigués. Non, parmi les objets vendus aux enchères, on nous annonce un camion de pompier des années 1960, un service à café offert par Napoléon III (mazette !), un recueil de fables de La Fontaine dessiné par Salvatore Dali et même le postiche du nez dans lequel Jean-Paul Belmondo a transpiré pour incarner Cyrano de Bergerac au théâtre. Toc toc badaboum, aboulez la monnaie !

Dave, Sylvie Tellier et Michel Drucker pour les bonnes causes

La surprise sera aussi du côté des vendeurs puisque, au milieu des messieurs et mesdames Tout-le-monde, des personnalités viendront proposer des objets personnels aux enchères, pour la bonne cause. Sylvie Tellier est ainsi prête à se séparer d’une bague qui lui a été offerte lors de son sacre de Miss France au profit de l’association Les Bonnes Fées, a-t-elle raconté au Dauphiné. Dave, lui, vendra une statut en plâtre et reversera son gain à la Fondation Frédéric Gailliane, qu’il parraine et qui permet à des enfants d’obtenir un chien guide.

Michel Drucker sera aussi de la partie avec un vélo « qui coûte une fortune », comme il l’a expliqué à nos confrères de La Provence, et qui lui a été offert par… Lance Armstrong. Il tentera d’en tirer le meilleur prix pour en faire bénéficier l’œuvre Pupilles orphelins des sapeurs-pompiers de France. On a hâte de voir si ces enchères exceptionnelles vont doper les audiences de France 2.