«Pékin Express»: L'émission bientôt de retour sur M6 avec une nouvelle règle

AUTO-STOP La douzième saison du jeu d’aventure revient prochainement sur M6 avec quelques nouveautés au programme

Clément Rodriguez
— 
Stéphane Rotenberg, animateur de "Pékin Express".
Stéphane Rotenberg, animateur de "Pékin Express". — Kenji RYOKUJI / M6
  • Le jeu d’aventure Pékin Express reviendra dans quelques semaines sur M6.
  • Huit binômes s’affronteront au Guatemala, au Costa Rica et en Colombie.
  • Un nouveau bonus apparaît cette saison : le téléphone express, doté du GPS et d’une application de traduction.

Le jeu d’aventure Pékin Express revient dans quelques semaines sur M6. Les 16 concurrents se rendront au Guatemala, au Costa Rica et en Colombie avec les mêmes contraintes qui ont fait de ce programme une émission mythique. Les candidats bénéficient toujours d’un euro par jour et par personne pour se nourrir, ils ont 10.000 kilomètres à parcourir en 45 jours, et 100.000 euros les attendent au bout du périple. Rien de nouveau sous le soleil, à part un bonus qui pourrait donner un gros avantage aux candidats qui le décrochent…

Cette nouveauté, c’est le téléphone express. A chaque début d’étape, les candidats devront être les plus rapides pour obtenir ce smartphone doté de trois fonctions : le GPS, le traducteur et le coup de fil à un proche. Vous le verrez, tous les candidats ne maîtrisent pas la langue de Cervantes et le traducteur pourrait être un plus pour se débrouiller en chemin. Le GPS, lui, permet aux concurrents de consulter leur téléphone pour savoir si leur conducteur prend le bon chemin. Et enfin, le smartphone permettra à l’une des deux personnes du binôme d’appeler un proche le soir venu, lorsqu’ils sont chez l’habitant.

Un téléphone express ne va pas changer le fil de la course

En soi, ce téléphone express ne va pas changer le fil de la course. Il est toutefois déterminant pour le moral du binôme qui le possède, tant ses fonctionnalités peuvent servir dans les conditions précaires du jeu. Mais les candidats, plus joueurs que jamais, se battront jusqu’au bout pour l’obtenir dès le début de l’aventure.

L’an dernier, deux nouveautés avaient été introduites dans le jeu pour le retour du programme. D’un côté, le panneau « voiture interdite » qui stoppait net les candidats en plein milieu de leur course. Dès qu’ils rencontraient le symbole de la voiture barrée, les concurrents avaient pour obligation de changer de véhicule, et se retrouvaient dans des moyens de transport typiques du pays visité. Pirogue, ferry, tricycle, calèche, la production ne lésinait pas sur les moyens pour rendre la course infernale. Cette année, on prend les mêmes et on recommence. Les huit binômes de candidats s’affronteront évidemment en auto-stop, mais également en rafting, en jet ski, ou même en paddle !

Par ailleurs, Pékin Express va réintroduire, cette année encore, l’impitoyable duel final. Une règle qui a fait grincer des dents certains téléspectateurs l’été dernier tant elle peut se révéler cruelle pour les binômes préférés du public. En effet, le duo de candidats arrivé dernier de l’étape désigne, à la fin de la course, quels concurrents il veut affronter dans un sprint final., tout en ne connaissant pas l’ordre d’arrivée des autres participants. Tous les binômes sont donc en danger, sauf celui arrivé en premier à la fin de la journée, automatiquement qualifié pour la semaine suivante. Ce ressort permet de renforcer le suspense et de décupler la tension dramatique, quitte à ce que cela soit injuste pour les candidats éliminés.

Hoang et Mehdi de retour !

Si la seule nouveauté au moment de la course reste le téléphone express, M6 a décidé d’insuffler un vent nouveau sur la deuxième partie de soirée qui suit son programme phare. L’an dernier, les chouchous des téléspectateurs, les Belges Ludovic et Samuel, animaient une course parallèle en Malaisie, aux Philippines et au Japon. Cette saison, les deux frères ne recommenceront pas leur périple, et seront remplacés par deux autres anciens candidats de Pékin Express.

Dans l’émission intitulée Itinéraire Bis, le tandem qui parcourra le Guatemala, le Costa Rica et la Colombie sera composé de Hoang et Mehdi. Le premier était en binôme avec sa sœur lors de la cinquième saison, et fait partie des candidats mémorables du programme. On se souvient notamment de cette scène hallucinante pendant laquelle sa sœur Quyen lui lance la phrase : « Là, si j’ai un couteau, je te plante ». Hoang fera la route avec Mehdi, qui était en duo avec son meilleur ami Oussama l’an dernier. Éliminés aux portes de la finale, les deux copains avaient, eux aussi, laissé leur empreinte sur l’émission grâce à leur joie de vivre et leur force de caractère. Réunis, Hoang et Mehdi promettent d’offrir aux téléspectateurs de belles tranches de rigolade.