Faustine Bollaert révèle un menaçant coup de téléphone de Benjamin Castaldi

MENACES L’animatrice, qui officie tous les après-midis sur France 2, a reçu des insultes de la part de Benjamin Castaldi il y a près de 20 ans

Clément Rodriguez

— 

Faustine Bollaert en a dit plus sur un étonnant coup de fil de Benjamin Castaldi
Faustine Bollaert en a dit plus sur un étonnant coup de fil de Benjamin Castaldi — JP PARIENTE/SIPA

Une surprenante réaction. Lundi soir, Faustine Bollaert était l’invitée de C à Vous, animée par Anne-Élisabeth Lemoine, et c’est avec une drôle d’anecdote qu’elle a débuté le dîner. Si on la connaît notamment pour la présentation de ses émissions Ça commence aujourd’hui sur France 2 ou Le Meilleur Pâtissier quand elle officiait encore sur M6, on sait moins que Faustine Bollaert a démarré sa carrière en tant que journaliste.

Au début des années 2000, la jeune rédactrice travaillait pour le magazine Télé 7 Jours. L’émission dont tout le monde parlait à l’époque, c’était bien évidemment Loft Story 2. Sa rédaction lui avait demandé de passer les castings du programme, afin d’en déceler les rouages. « Plus on allait dans les castings, plus on vous demandait des choses osées parce que l’idée, c’était quand même le loft, de venir s’exposer nuit et jour devant des caméras. Je me souviens qu’un jour, ils m’avaient demandé de simuler un orgasme et visiblement, je n’ai pas été convaincante », annonce-t-elle en riant.

« Benjamin Castaldi était furieux »

La journaliste se fait alors démasquer par la production de Loft Story « parce qu’on m’avait demandé des choses complètement absurdes » explique-t-elle. Mais cette immersion dans les coulisses du programme n’a pas plu à tout le monde, et notamment à son présentateur, Benjamin Castaldi. « À l’époque, ça avait fait scandale parce que je me souviens avoir reçu des [coups de] téléphone de Benjamin Castaldi qui m’avait insultée, qui était furieux, qui me disait que ce n’était pas bien » a confié la compagne du romancier Maxime Chattam.

Avant que la polémique n’enfle, Faustine Bollaert a tenu à recadrer les choses ce matin. Sur son compte Twitter, l’animatrice a écrit : « À l’époque Benjamin Castaldi était en effet furieux, moi j’avais 20 ans » confirme-t-elle avant de spécifier « depuis il a largement eu l’occasion de me montrer son élégance. J’aurais dû le préciser. »

Maintenant que tout est clair, Faustine Bollaert devrait pouvoir se rendre sur le plateau de Touche pas à mon poste sans crainte.