«Mon invention vaut de l'or» sur M6: L'émission qui déniche des inventeurs

CONCOURS L'émission, qui avait déjà été diffusée pour une première saison en 2017, fait son grand retour sur M6

Marie Leroux
— 
Erika Delattre, Jerome Bonaldi et  Emmanuelle Rivassoux sur le Stand Mykami pour « Mon invention vaut de l'or »
Erika Delattre, Jerome Bonaldi et Emmanuelle Rivassoux sur le Stand Mykami pour « Mon invention vaut de l'or » — ©Thomas PADILLA / M6

Avis aux inventeurs ! M6 relance son émission quotidienne Mon invention vaut de l’or dès lundi à 18h40. Le principe reste le même : un concours ouvert à tous ceux et toutes celles qui pensent avoir inventé un objet qui pourrait révolutionner le quotidien des Français. Le vainqueur remportera un contrat avec une grande enseigne de vente en ligne partenaire de l’émission qui commercialisera l’invention dès la diffusion de la finale.

Plus de 1.000 personnes se sont inscrites dans toute la France. Le jury, composé d’Erika Delattre, spécialiste des tendances, et de Jerôme Bonaldi, journaliste scientifique spécialiste des objets de demain, a ainsi vu passer des candidats aux profils très variés. Des enfants accompagnés de leurs professeurs, des étudiants ingénieux, des couples d’inventeurs, ou des travailleurs qui ont imaginé des inventions pour se faciliter la tâche au boulot… Leur point commun ? Toutes et tous pensent que leur invention vaut de l’or.

Le succès de l’appel à candidature a ravi les équipes de l’émission, qui ne s’attendaient pas à devoir faire un tri parmi tant de participants. Seulement 10 % des inscrits ont été retenus et rencontrés, entre janvier et avril, par les équipes. Pour le jury, la phrase clé que l’on doit se dire en découvrant une bonne invention est : « Mais pourquoi personne n’y a pensé plus tôt ? »

Des quotidiennes thématisées

Dans l’émission, l’équipe parcourt la France à la recherche de ces objets révolutionnaires. Dans chaque quotidienne un inventeur ou une inventrice présente son objet aux deux jurés, Erika Delattre et Jerôme Bonaldi, accompagnés d’un juré « guest » pour chaque thématique : Valérie Bègue, Jérôme Anthony, Isabelle Vitari, Norbert Tarayre, Sophie Ferjani… Ces invités jouent le rôle du Français lambda qui donne un avis personnel de testeur du quotidien. Le trio découvre l’objet lors de sa présentation. Il ne sait pas à quelle promesse prétend répondre cette invention, seule la thématique dans laquelle elle se situe permet aux jurés de se situer. Erika Delattre a d’ailleurs expliqué à 20 Minutes que « la plupart du temps, ce qu’ils nous montrent, ce n’est jamais ce qu’on imaginait… »

Chaque inventeur raconte aussi la petite histoire derrière son invention : d’où l’idée lui est venue, comment il s’y est pris pour la réaliser, pourquoi son invention lui paraît être révolutionnaire… L’objet est ensuite testé, avec bienveillance par les trois jurés, qui choisissent les candidats qui poursuivent, ou non, la sélection. Comme l’a confié Sybile De Brianson, directrice des programmes, à 20 Minutes : « Même lorsque les candidats ne sont pas sélectionnés, ils repartent toujours très contents parce qu’à défaut d’avoir gagné l’émission ils ont gagné de super conseils donnés par des professionnels du milieu. Des fois, ça leur permet de repenser leur invention et de l’améliorer en effectuant des modifications auxquelles ils n’auraient pas forcément pensé. D’autres fois ça leur permet de prendre conscience qu’ils investissent beaucoup trop de temps, d’argent et d’énergie, et de revenir à la réalité… Dans tous les cas, ils ne repartent pas frustrés. »

Confiante dans l’espoir de dénicher une invention économiquement viable, M6 a collaboré avec le prestigieux  Concours Lépine, en tournant la demi-finale sur le stand de l’entreprise à la Foire de Paris, avant de départager les finalistes à son siège à Bordeaux.