«Koh-Lanta: La guerre des chefs»: L'heure de la réunification a sonné (et ça n'est simple pour personne)

AÏE AÏE AÏE Les rouges ne sont définitivement pas en bonne posture à l’approche de la réunification

Claire Barrois

— 

Les bleus et les jaunes lors d'une épreuve.
Les bleus et les jaunes lors d'une épreuve. — PHILIPPE LE ROUX/ALP/TF1

C’est parti pour le septième épisode de Koh-Lanta : La guerre des chefs. Les kama ne sont plus que trois, c’est du jamais vu dans l’émission à cette échéance. Chez les bleus on devient parano et on cherche le collier d’immunité. Mais c’est vite l’heure de l’épreuve de confort.

Les aventuriers doivent faire tomber quatre cubes de bois à dix mètres de distance avec une catapulte. Ensuite, ils doivent ériger une colonne de 23 pièces sur une base mouvante, car flottante. Il faut la construire le plus rapidement possible. Chez les jaunes, les hommes ont tous pioché la boule noire, ce sont donc Béatrice, Sophie et Angélique qui vont disputer l’épreuve. Pour les bleus, ce sont Clo et Cindy qui accompagnent Maxime.

Quand on croit qu’on gagne, ça s’écroule

Les bleus mènent sur les cubes, les rouges sont à la ramasse (pour changer). Comme d’habitude dans les épreuves de puzzle, quand on croit que c’est gagné, tout s’écroule et donc ça remet tout le monde à égalité. Les bleus commencent à décaler leurs pièces pour répartir les charges, les autres les imitent et finalement les jaunes gagnent. Les rouges sont deuxièmes. Les jaunes choisissent comme récompense un plateau avec une pizza, du fromage, des crudités et du guacamole. Les rouges récupèrent de la mousse au chocolat, de la tarte aux fruits, du cheesecake… Ils sont heureux de manger et pendant ce temps-là les bleus s’engueulent à cause des colliers d’immunité.

Les trois chefs sont convoqués, ils doivent rendre leur bracelet d’immunité et ne sont donc plus chefs, ils sont ambassadeurs. Ils doivent donc éliminer un aventurier. Alexandre refuse d’éliminer Maud ou Cyril, donc il est prêt à aller à la boule noire. Il propose à Béatrice et Maxime de débattre entre eux. Béatrice ne voit pas qui elle pourrait sacrifier dans son équipe.

C’est l’heure de la réunification

En apprenant que leur chef est parti pour la réunification, les bleus sont tout excités et un peu nostalgiques aussi. Ils embarquent leur toit en quittant leur campement. Chez les jaunes, on a moins de sentiments. Le campement des rouges étant le lieu de la réunification, les aventuriers ne sont pas encore au courant de ce qu’il se passe. Cyril cherche un collier. Il finit par en trouver un et fond en larmes.

A la réunion des ambassadeurs, Béatrice essaie de convaincre les autres d’éliminer Frédéric. Maxime est dérangé par Nicolas « qui ne fout rien sur le camp » et Maud « qui parle tout le temps tout le temps ». Pendant ce temps-là, Maud et Cyril accueillent les jaunes et les bleus. Ils trouvent tous que leur camp est génial. En revanche, il n’y a pas grand-chose à manger, heureusement que les jaunes ont apporté des pois et du riz. Les rouges partagent les restes de leur gâteau en quinze pour que tout le monde en ait.

Et l’éliminé par les chefs est…

Les chefs reviennent, expliquent que c’était la réunion des ambassadeurs et qu’ils ne sont plus chefs. Maxime dit qu’ils ont basé leur discussion sur le mérite et la bonne entente à venir et qu’ils éliminent Frédéric à cause de son esprit stratège qui va à l’encontre de celui de la réunification. Frédéric égal à lui-même, est mauvais joueur et lance des piques à Maxime. Cindy est un peu retournée par la nouvelle de cette élimination et commence à douter de Maxime.

Frédéric cache le collier d’immunité de Cindy qui était caché dans ses affaires au lieu de le lui rendre directement, ce qui stresse un peu la jeune femme. Il s’en va et devient le premier membre du jury final. Aussitôt Frédéric parti, Maxime commence à mettre en place une alliance avec certains jaunes. Il en parle avec Clo qui n’est pas convaincue à 100 %.

Première épreuve d’immunité individuelle

Les aventuriers sont debout sur un socle et doivent maintenir deux disques en équilibre avec les bras. Mais Denis Brogniart leur propose une deuxième épreuve en parallèle : Celui qui lâche tout et touche son poteau en premier peut gagner un collier d’immunité. Ceux qui restent sur la première épreuve concourent pour remporter le totem d’immunité. Clo, Sophie, Mohamed et Alexandre se lancent dans la course et Mohamed remporte le collier. C’est Maud qui remporte le totem d’immunité, alors que les rouges ne l’ont jamais eu. Elle en est très fière.

Pour le conseil du soir, les bleus et les jaunes ont décidé d’éliminer un rouge. Ils hésitent entre Alexandre et Cyril. Mais ça gêne certains aventuriers qui les trouvent plus méritants que Nicolas, qui reste un maillon faible. Cyril pleure au conseil parce qu’il trouve que la tournure que prennent les événements, qu’il trouve injuste, mais ne joue pas son collier d’immunité. Il récolte cinq votes contre, Nicolas trois, et Alexandre six. C’est donc ce rouge qui est éliminé, mais il a l’obligation de donner un vote noir, qui compte double pour le prochain conseil, à quelqu’un. Il le donne à Cyril en espérant que ça lui permettra de rester un peu plus longtemps en course.