«Koh-Lanta: La guerre des chefs»: «A une voix près j’aurais été un génie», estime Victor, éliminé

INTERVIEW Victor, le stratège éliminé des rouges et revenu chez les jaunes a été à nouveau éliminé de «Koh-Lanta» après un coup de poker raté

Propos recueillis par Claire Barrois

— 

Victor, le candidat qu'on a adoré détester dans «Koh-Lanta: La guerre des chefs».
Victor, le candidat qu'on a adoré détester dans «Koh-Lanta: La guerre des chefs». — PHILIPPE LE ROUX / ALP / TF1

C’est un retournement de situation comme on en a rarement vu dans Koh-Lanta. Vendredi soir, Victor, la personnalité la plus clivante de cette édition La Guerre des chefs a de nouveau été éliminé après un retournement de situation inattendu. En possession d’un collier d’immunité, il l’avait fait savoir à sa nouvelle équipe des jaunes, qui comptait l’éliminer, mais ne l’a pas sorti. Une décision que ses collègues n’ont pas compris.

View this post on Instagram

Portrait de champion ! 💪🏼

A post shared by Victor KohLanta 2019 (@victor_kohlanta2019) on

Qu’avez-vous pensé de votre aventure ?

Je l’ai faite de la manière que je souhaitais et malheureusement ça n’a pas duré autant que j’aurais voulu, mais je suis satisfait.

Vous êtes-vous senti en décalage avec les autres ?

Oui clairement il y a eu un décalage sur ce qu’on attendait de l’aventure. J’avais envie d’être leader dans la survie et ça a déplu à certains dans mon équipe rouge. Et chez les jaunes, je n’étais pas dans le même état d’esprit que tous ceux qui avaient des coups de mou.

Chez les jaunes, j’ai quand même été le plus actif possible, mais il n’y avait pas grand-chose à faire parce qu’il n’y avait pas le kit de pêche et pas de ressources. Je n’ai pas eu l’occasion de briller non plus dans les épreuves, qui n’étaient pas tout à fait adaptées à mes compétences.

Vos amis vous avaient pourtant dit de faire attention à votre personnalité pour mieux vous intégrer…

Si on était toujours capable d’écouter les conseils de ses amis, on se porterait mieux, mais c’est difficile !

Aviez-vous peur de l’image que la diffusion donnerait de vous ?

Je savais très bien que ça allait être clivant et je n’en avais pas peur. Quand je vois ce qu’il se passe sur les réseaux, ça va bien. J’ai des retours positifs et négatifs, je me concentre sur les négatifs. J’ai été tel que je suis dans la vie.

Vous pensiez vraiment pouvoir rester dans le jeu sans sortir le collier d’immunité ?

Je pensais qu’il y avait une chance. A une voix près j’aurais été un génie. La grande grande faiblesse vachement exprimée de Nicolas me laissait penser que le 4 contre 3 serait en ma faveur. Je savais que ça pouvait me coûter mon aventure, mais quand on prend le risque, quand on perd, c’est le jeu. Aujourd’hui je ne ressasse plus parce que c’est une décision que j’ai prise en connaissance de cause. Avec les éléments que j’avais à l’instant T c’était du 50/50.

Je ne voulais absolument pas jouer le collier. Je me suis beaucoup moins amusé et j’ai pris beaucoup moins de plaisir dans l’équipe des jaunes. Si en plus, ils sont prêts à garder quelqu’un qui les tirait vers le bas, je n’avais pas envie de rester dans cette équipe.

Heureux de ce que vous avez fait dans l’aventure ?

Elle aurait très bien pu tourner autrement. La seule vraie question c’est est-ce que j’ai gardé mes valeurs et fait les choses comme je l’entendais. La réponse est oui. Même si j’aurais aimé faire mieux.