Patrice Laffont révèle que Christian Quesada était blacklisté des «Chiffres et des lettres»

TELEVISION Patrice Laffont qui animait le jeu de France 2 à la fin des années 1980 a confié à nos confrères du « Parisien » qu’il avait fini par interdire à Christian Quesada de participer

F.R.
— 
Patrice Laffont et Christian Quesada.
Patrice Laffont et Christian Quesada. — Alain ROBERT/APERCU/ - Erez Lichtfeld - SIPA

Avant de devenir l’un des candidats emblématiques des 12 Coups de midi sur TF1 en 2017 avec 800.000 euros de gains accumulés en 193 participations, Christian Quesada avait enchaîné les bonnes performances dans Des chiffres et des lettres. C’était à une époque où France 2, la chaîne qui diffusait le jeu, s’appelait encore Antenne 2.

Entre 1987 et 1991, Christian Quesada a ainsi remporté la Coupe des champions, les Masters et la Coupe des clubs de ce programme mêlant calcul mental et jeux de lettres. Celui qui présentait l’émission à la fin des années 1980 avant d’en devenir le producteur, Patrice Laffont, ne garde pas un bon souvenir de ce candidat. « A l’époque, des bruits couraient sur lui », avance-t-il ce vendredi au Parisien, sans préciser la nature de ces rumeurs.

« C’est un emmerdeur et un manipulateur extraordinaire »

Quand il a appris la mise en examen de Christian Quesada ​mercredi pour « détention et diffusion d’images et vidéos à caractère pédopornographique » et « corruption de mineure », l’animateur n’a « pas [été] surpris ».

« Je ne le sentais pas, ce type. C’est un emmerdeur, un personnage sulfureux et un manipulateur extraordinaire », affirme encore Patrice Laffont à nos confrères. Alors que le candidat avait demandé à participer à nouveau à Des chiffres et des lettres, le présentateur a mis son veto et l'a « blacklisté » : « J’avais mis une croix définitive et interdit à mes collaborateurs de le reprendre. Pour lui, la porte était fermée. »