Jennifer Aniston, Jason Momoa, Steven Spielberg... Les premiers extraits des séries Apple à découvrir

TELEVISION L'entreprise a dévoilé son service de streaming Apple TV+, qui sera lancé à l'automne

Philippe Berry

— 

Jennifer Aniston et Reese Witherspoon présente la série d'Apple «The Morning Show», le 25 mars 2019.
Jennifer Aniston et Reese Witherspoon présente la série d'Apple «The Morning Show», le 25 mars 2019. — Tony Avelar/AP/SIPA

Des stars et des paillettes. Lundi, Apple est donc passé à l’attaque sur la vidéo en streaming, en dévoilant son service Apple TV+. Son offre pourra-t-elle concurrencer Netflix ? Dur à dire, alors que l’entreprise a livré peu de détails, à commencer par le prix, qui sera annoncé d’ici un lancement prévu à l’automne. La firme à la pomme a surtout déroulé le tapis rouge aux stars d’Hollywood, avec la présence de Steven Spielberg, J.J. Abrams, Oprah, Reese Witherspoon et Jennifer Aniston. Du star power, donc, et puis un court zapping de 90 secondes présentant une dizaine de séries, parmi la vingtaine en développement.

The Morning Show (avec Jennifer Aniston, Reese Witherspoon et Steve Carell)

Apple TV+ / capture vidéo.
Apple TV+ / capture vidéo. - APPLE

Clairement, la grosse cote du lot. Apple a déjà commandé deux saisons de 10 épisodes, pour cette série sur les coulisses d’un talk-show matinal qui explorera « les relations entre hommes et femmes au travail ». Avec Jennifer Aniston, Reese Witherspoon et Steve Carell. Pour les amateurs de The Newsroom, Studio 60 et Sports Night.

Amazing Stories (de Stephen Spielberg)

Apple TV+ / capture vidéo.
Apple TV+ / capture vidéo. - APPLE

Parrain non officiel du nouveau bébé d’Apple, Spielberg était sur scène pour présenter le revival de son anthologie de l’imaginaire des années 1980, inspiré par le magazine fantastique du même nom. Dommage, Bryan Fuller a quitté le projet, qui a été repris par les créateurs de Once Upon a Time. Chaque épisode sera indépendant, sur le modèle de la Quatrième dimension.

For All Mankind (de Ron Moore avec Joel Kinnaman)

Apple TV+ / capture vidéo.
Apple TV+ / capture vidéo. - APPLE

Amazon a The Man in the High Castle, Apple répond avec cette uchronie qui imagine un monde dans lequel la course à l’espace entre les Etats-Unis et l’URSS a continué. Outre la présence de Joel Kinnaman (Altered Carbon, The Killing), on attend surtout de voir ce qui sort de l’imagination de Ron Moore (Battlestar Galactica).

See (avec Jason Momoa)

Apple TV+ / capture vidéo.
Apple TV+ / capture vidéo. - APPLE

Jason Momoa a piqué la fourrure de Jon Snow. Le pitch de See – l’humanité est devenue aveugle après un cataclysme – rappelle le phénomène de Netflix Birdbox mais les premières images évoquent le jeu vidéo Horizon Zero Dawn, avec un retour aux guerres tribales, plusieurs milliers d’années dans le futur. Steven Knight étant capable du meilleur (Locke) comme du pire (le navet de 2019 Serenity), on réservera notre jugement.

Truth be Told (avec Octavia Spencer et Aaron Paul)

Apple TV+ / capture vidéo.
Apple TV+ / capture vidéo. - APPLE

Gros casting pour cette adaptation d’un polar à succès. Une journaliste (Octavia Spencer) relance l’enquête sur un serial-killer (Aaron Paul) après un podcast consacré au meurtre des parents de sœurs jumelles (Lizzy Kaplan). Son obsession pourrait bien lui être fatale.

Servant (de M. Night Shyamalan)

Apple TV+ / capture vidéo.
Apple TV+ / capture vidéo. - APPLE

Une image et puis c’est tout. On n’a pas vu grand-chose de ce « thriller psychologique ». On sait juste que M. Night Shyamalan est à la production et a réalisé le premier épisode, et que Lauren Ambrose (Six Feet Under) est dans le rôle-titre. Avec Shyamalan , il y a 30% de chances que ce soit une pépite et 70% un navet.

Dickinson (avec Hailee Steinfeld)

Apple TV+ / capture vidéo.
Apple TV+ / capture vidéo. - APPLE

Une histoire de « coming of age » (passage à l’âge adulte) au 19e siècle, c’est possible. Cette série est librement inspirée de la vie de la poétesse Emily Dickinson, avec un regard moderne. Découverte dans True Grit et héroïne de Bumblebee, Hailee Steinfeld devrait confirmer son statut de it-girl hollywoodienne.

Le reste (Oprah est là, Foundation se fait attendre)

Tim Cook en a eu la larme à l’oeil. Oprah, la grande prêtresse de la télévision américaine, a annoncé sur scène deux séries documentaire sur le harcèlement sexuel au travail et la santé mentale, ainsi que le retour de son book club. Les fans d’Asimov, eux, devront patienter : on n’a pas vu d’images de l’adaptation du cycle Fondation. Sara Bareilles a interprété la chanson titre de Little Voice, une série musicale produite par J.J. Abrams. Chris Evans (Captain America) était là pour Defending Jacob, dans laquelle son fils est accusé de meurtre. Apple a également en projet des séries produites ou réalisées par Damien Chazelle ou encore Sofia Coppola. Enfin, Big Bird et les Muppets apprendront aux enfants les bases du code. Du beau monde… A défaut d’originalité ?