«Thalassa»: Les raisons de l'accident de montgolfière pendant le tournage de l'émission

TROU D'AIR Le rédacteur en chef de «Thalassa» explique ce qu'il s'est passé dans le Morbihan

C.B.

— 

Fanny Agostini, la présentatrice de «Thalassa».
Fanny Agostini, la présentatrice de «Thalassa». — ANGELA ROSSI

« Tout le monde va bien. » Contacté par nos confrères du Parisien, Erik Berg, le rédacteur en chef de Thalassa a expliqué l’accident de la montgolfière à bord de laquelle la présentatrice Fanny Agostini, un cadreur, un preneur de son et le pilote étaient à bord. L’embarcation a fait une chute de 10 à 15 mètres au-dessus du golfe du Morbihan.

Cet « accident [est] dû à un trou d’air, mais sans gravité, précise Erik Berg. Une fois que la montgolfière a touché l’eau, notre cadreur, qui n’a pas pu anticiper dans le feu de l’action, a été éjecté de la nacelle, poursuit Erik Berg. Il était alors impossible de le remonter à bord. La montgolfière est tout de même restée près de lui pour ne pas le perdre de vue. »

Transportés à l’hôpital pour un contrôle

Après dix minutes dans une eau à 11 °C, le cadreur a été sorti de l’eau par un bateau de pêcheurs qui avait été contacté par radio. « Notre crainte, c’était qu’il soit en hypothermie, précise le rédacteur en chef. Du coup, ils lui ont enlevé ses vêtements et lui en ont prêté d’autres. » Les trois journalistes de France 3 ont ensuite été transportés par les pompiers au Centre hospitalier de Vannes, pour un contrôle.

C’était le dernier jour de tournage du prochain numéro de Thalassa, intitulé Morbihan, un archipel en Bretagne, dont la diffusion est prévue le 8 avril à 21 heures. Pour l’équipe, plus de peur que de mal, même si la présentatrice a perdu son téléphone et que les images tournées avant l’accident sont probablement inutilisables.