«Meurtres en Lorraine»: Les premiers pas d'acteur de Stéphane Bern ont été très suivis

TELEVISION L’animateur incarnait un lieutenant de gendarmerie dans le téléfilm diffusé sur France 3 samedi

F.R.

— 

Stéphane Bern en lieutenant de gendarmerie dans «Meurtres en Lorraine».
Stéphane Bern en lieutenant de gendarmerie dans «Meurtres en Lorraine». — BB/Bernard BARBEREAU / FTV

On le connaissait journaliste, animateur, défenseur du patrimoine et organisateur de loterie, il faudra désormais ajouter la casquette d’acteur au CV de Stéphane Bern. Samedi, les téléspectateurs de France 3 l’ont découvert en lieutenant de gendarmerie dans Meurtres en Lorraine. Un rôle principal pour celui qui, jusqu’ici, n’était apparu sur le petit (Samantha oups !) ou grand écran (Absolument fabuleux, Les Aristos, Connasse, princesse des cœurs…) qu’en tant que lui-même le temps d’un clin d’œil plein d’autodérision.

Jouer la comédie, c’est « un rêve d’enfance », avait confié Stéphane Bern à Ouest-France. « J’en ai parlé avec Virginie Efira et Antoine de Caunes, qui ont été animateurs aussi. On a toujours le désir secret d’être un autre. Là, je n’étais plus Stéphane Bern. C’est une expérience formidable, très dense. »

Une enquête suivie par un téléspectateur sur quatre

A en croire les réactions glanées sur les réseaux sociaux, les téléspectateurs ont été majoritairement convaincus.

Si certains internautes sont cinglants envers l’animateur accusé de « jouer comme un chameau », d’autres parlent de « découverte », de «  début prometteur », de «  surprise ». « C’est agaçant à la fin [cette] façon qu’à Stéphane Bern de tout faire excellemment », s’enthousiasme une autre téléspectatrice emballée.

Côté audiences, France 3 s’adjuge la deuxième place de la soirée, derrière TF1 qui diffusait The Voice. Meurtres en Lorraine a été suivi par 4,78 millions de curieux en moyenne, soit 23 % de parts d’audiences. Ce qui signifie qu’une personne sur quatre qui regardait la télévision samedi soir a regardé Stéphane Bern mener l’enquête.