«Koh-Lanta»: On a classé toutes les saisons et notre sentence est irrévocable

AVENTURE Indice : la saison préférée de « 20 Minutes » est celle de « l’affaire du collier dans le caleçon »

B.C. et C.W.

— 

On a classé toutes les saisons de «Koh-Lanta».
On a classé toutes les saisons de «Koh-Lanta». — PHILIPPE LE ROUX/ALP/TF1

Si vous aviez prévu un dîner, un apéro, ou un cours de power vinyasa (ou les trois), il est toujours temps d’annuler. La raison ? Koh-Lanta fait son grand retour ce vendredi soir sur TF1. Encore, nous direz-vous ? Oui, mais on ne se lassera probablement jamais de l’épreuve des poteaux, des stratégies machiavéliques, des jeux de confort qui n’ont ni queue ni tête ou des clashs entres les candidats. Et pour célébrer cette 20e saison (hors éditions spéciales), 20 Minutes a décidé de revenir sur les grands moments de l’émission, en classant toutes les saisons, de la meilleure, à la plus boring, comme on dit dans le monde de start-up nation.

Les saisons oubliées

Tout en bas de notre classement, plusieurs saisons dont on a à peu près tout oublié et dont même les résumés Wikipedia n’ont pas réveillé la moindre étincelle. Sans ordre particulier, il y a donc les saisons 9 « Koh-Lanta Palau », 10 « Koh-Lanta Vietnam », 12 « Koh-Lanta Malaisie », 8 « Koh-Lanta Caramoan », 6 «Koh-Lanta Vanuatu » 4 «Koh-Lanta Panama », et bien sûr la saison 1 « Les aventuriers de Koh-Lanta », sans Denis Brogniart, donc plus ou moins hors concours.

Les saisons fortes

De la 10e à la 4e place, revenons sur ces saisons de qualité qui, pour une raison ou une autre, parfois très subjective, resteront dans les annales de l’émission.

10e place : « Koh-Lanta Palawan », saison 7

Pourquoi ? On n’a pas un grand souvenir de cette saison à part le fait qu’on aimait beaucoup Grégoire, un vrai beau champion, et que c’est un duo qui avait gagné, Kévin et Jade. Voilà.

Le temps fort : Eliminé parce que jugé trop dangereux par ses petits camarades, Grégoire avait pu faire un retour après qu’Adrien a préféré se désister en sa faveur. Parce qu’il trouvait ça « vraimenttropdégueulassecommeattitudetuvois ». Finalement, Grégoire avait été (re) éliminé dès le conseil suivant.

9e place : « Koh-Lanta Fidji », saison 18

Pourquoi ? Cette saison, les « jeunes » affrontaient les « vieux » (les plus de 30 ans…). On aime beaucoup le gros retournement de situation en milieu de saison, et les « jeunes » qui renversent les « vieux ».

Le temps fort : Le retour surprise et la victoire d'André, notre chouchou (notamment parce qu’il venait d’Orléans comme nous).

8e place : « Koh-Lanta Johor », saison 14

Pourquoi ? Une saison en montagnes russes niveau émotions, faite de stratégies et de trahisons, où se sont côtoyés Chantal, Cédric et Marc. Petit coup de cœur pour Nessim et Jessica.

Le temps fort : On ne se remettra jamais de la trahison de Jeff, qui élimine son pote Alban.

7e place : « Koh-Lanta L’île au trésor », saison 16

Pourquoi ? Nouveauté lors de cette saison, l’apparition de « l’anneau d’immunité ». Une « fausse bonne idée » selon nous, car Benoît, beaucoup trop fort, le trouve relativement vite, et survole l’émission. Il remporte d’ailleurs sans grande surprise la finale et les 100.000 euros. Une saison très propre, très fluide, mais sans doute trop évidente.

Le temps fort : Tous les moments où Julie apparaît à l’écran, et encore plus quand elle chante (on t’aime fort Julie).

6e place : « Koh-Lanta Pacifique », saison 5

Pourquoi ? Avant tout la victoire de Clémence, gagnante la plus positive et emblématique du jeu. Elle tranche avec la sale ambiance générale de cette saison marquée par les coups bas et mesquineries.

Le temps fort : Chaque fois que Francis a péché ou capturé quelque chose. Très flexitarien, l’aventurier a fait déguster (cru) poulpe et raie à ses compagnons. Il y a même eu une sale histoire d’oiseaux en voie de disparition boulottés par les aventuriers…

5e place : « Bocas del Toro », saison 3

Pourquoi ? Première émission remportée par un duo, Delphine et Isabelle, à cause d’une égalité parfaite, cette saison a été celle des abandons et des problèmes sanitaires. On n’a pas pris la peine de compter les incidents de cette saison mais les deux principales causes auront été les moustiques… et Moundir. L’inénarrable, violent et misogyne, candidat reste l’un des aventuriers les plus célèbres du jeu.

Le temps fort : A force de péter les plombs, Moundir a passé une nuit à l’isolement.

4e place : « Koh-Lanta Raja Ampat », saison 11

Pourquoi ? D’abord, parce que c’est la première fois qu’apparaissent les colliers d’immunité individuels et les votes noirs, ce qui a radicalement bouleversé l’aventure des candidats. Mais aussi parce que cette saison a connu l’un des plus grands aventuriers de Koh-Lanta : le grand Teheiura. Pour rappel, il a été éliminé en finale, et c’est Gérard qui a gagné. On ne s’en remettra jamais. L’Histoire s’écrit aussi dans les larmes des grandes injustices.

Le temps fort : Toutes les épreuves individuelles remportées par Teheiura (cinq, dont l’épreuve d’orientation).

Le trio de tête

Nous voilà arrivés aux trois meilleures saisons de l’histoire de Koh-Lanta, celles qui ont marqué l’histoire de la télévision, celle dont on reparlera encore -le poing serré, le regard vers l’horizon, le bandana dans le vent…- dans un siècle.

Médaille de bronze : « Koh-Lanta Nicoya », saison 2

Pourquoi ? Il s’agit de la première « vraie » saison : en prime-time, présentée par Denis Brogniart, avec l’épreuve de poteaux… Et tout y est déjà. La mécanique de l’émission est superbement efficace. Nicolas a tout pigé au jeu et agit par stratégie en faisant éliminer les plus forts. Mais quand il doit faire éliminer son amie Maud, il fend l’armure. On en pleure encore.

Le temps fort : Amel, future gagnante, remet Bernard à sa place quand il se déclare électeur de Le Pen. L’émission avait été enregistrée au lendemain du premier tour de l’élection présidentielle de 2002, pour laquelle Jean-Marie Le Pen avait accédé au second tour. C’est la première et dernière fois qu’on a causé politique dans Koh-Lanta.

Médaille d’argent : « Koh-Lanta Cambodge », saison 17

Pourquoi ? La saison du grand n’importe quoi (les mocassins de Dylan par exemple), mais aussi la première fois où Koh-Lanta tente une aventure à trois équipes. Et n’oublions pas la présence de Clémentine, «candidate la plus détestée», mais surtout l’une des plus badass. Cette saison est sans doute celle qui a suscité le plus de commentaires, et Koh-Lanta, c’est avant tout une formidable machine à pia-pia.

Le temps fort : Notre cœur balance entre la cabane 3* de Yassin ou le pétage de câble d’Yves sur la plage quand il se clashe avec Kelly. Mais chaque épisode de cette saison est un miracle.

Médaille d’or : « Koh-Lanta Thaïlande » saison 15

Pourquoi ? Avant tout parce qu’elle concentre peut-être les meilleurs aventuriers de l’histoire de Koh-Lanta : Wendy la boxeuse, grande gagnante, Pascalou le filou, l’un des meilleurs stratèges, Karima et Cassandre, des aventurières émérites… Une saison forte en rebondissements et une finale au suspense insoutenable. Koh-Lanta Thaïlande restera comme la saison la plus achevée, celle où l’essence du jeu est la plus pure. Un chef-d’œuvre.

Le temps fort : «L'affaire du collier dans le caleçon», bien évidemment. Souvenez-vous : Pascal trouve un collier d’immunité et le cache dans son caleçon. Gabriel fouille dans ses affaires, et dans ses caleçons… Il découvre le pot aux roses, vend la mèche, la stratégie de Pascal tombe à l’eau et le candidat se sent trahit comme jamais. Pris de remords, Gabriel présentera même ses excuses… Un épisode incroyable. Peut-être le plus beau.