VIDEO. «Salut les Terriens»: Selon Yann Moix, Michael Jackson n’était pas pédophile car il était lui-même un enfant

TELEVISION Yann Moix a critiqué le documentaire « Leaving Neverland », diffusé cette semaine aux Etats-Unis, qui accuse Michael Jackson d’agressions sexuelles sur deux enfants

M.C.

— 

L'écrivain Yann Moix.
L'écrivain Yann Moix. — Sarah ALCALAY/SIPA

Il prévient d’emblée n’avoir « strictement aucun humour » au sujet de Michael Jackson. L’écrivain-chroniqueur Yann Moix a critiqué samedi soir « Leaving Neverland », le documentaire diffusé cette semaine aux Etats-Unis qui accuse le chanteur d’agressions sexuelles sur deux enfants.

« J’adore Michael Jackson, je l’ai toujours adoré et je le défendrai jusqu’au bout », déclare Yann Moix, lui-même auteur d’un essai sur l’artiste disparu en 2009, dans l’émission Salut les Terriens. Dans le documentaire, « évidemment on oublie la présomption d’innocence, lance-t-il, et surtout c’est ne rien comprendre à Michael Jackson car Michael Jackson était un enfant. Or, un enfant ça ne couche pas avec les autres enfants. »

« Foutez-lui la paix, à Michael Jackson »

« J’ai décidé d’intenter un procès à toutes les femmes adultes ayant couché avec Michael Jackson », lance encore Yann Moix. « Non seulement il n’est pas pédophile mais, pour lui je vais inventer un mot, c’était un "in-pédophile" », poursuit-il, ajoutant : « Le seul orgasme qu’il ait eu de sa vie c’est quand Bambi retrouve sa mère à la fin. Pour lui la scène de spaghettis dans La Belle et le Clochard, c’était du porno hard. […] Le seul vieux monsieur qu’il pensait capable d’approcher les enfants, c’est le père Noël. Foutez-lui la paix à Michael Jackson, dans son éternité de Neverland, où le sexe n’existe pas plus que la mort. »

Le documentaire, qui a déclenché une tempête de réactions y compris en France, doit être diffusé sur M6 le 21 mars.