Documentaire de C8 sur Britney Spears: Des MTV Awards à la «Star Ac», trois moments clés de la star

PEOPLE C8 diffuse ce mercredi à 21h un documentaire inédit intitulé « Britney Spears, 20 ans de succès et de scandales »

F.R.

— 

Britney Spears et Madonna aux MTV Awards, le 28 août 2003.
Britney Spears et Madonna aux MTV Awards, le 28 août 2003. — Julie Jacobson/AP/SIPA
  • Le documentaire « Britney Spears, 20 ans de succès et de scandales » est diffusé ce mercredi soir sur C8
  • Le reportage retrace les moments les plus marquants, les hauts comme les bas, de la carrière de la star américaine
  • On apprend dans ce documentaire que la « Star Academy » a dû céder à plusieurs exigences pour que la chanteuse vienne sur le plateau en 2008

« 20 ans de succès et de scandales ». Tel est le sous-titre du documentaire sur Britney Spears diffusé ce mercredi à 21h sur C8. Le reportage retrace la carrière de la star depuis le carton de « Baby One More Time » à l’annonce de l’annulation, début janvier, de sa résidence à Las Vegas. 20 Minutes a retenu trois des moments clés relatés par l’émission.

  • 28 août 2003, le baiser qui change tout

C’est une prestation iconique. Britney Spears chante « Hollywood » avec Madonna en ouverture des MTV Awards. Les deux chanteuses échangent un baiser sur la bouche et donnent lieu à ce qui restera comme l’image de la soirée.

Christina Aguilera figurait aussi dans le tableau et a aussi eu droit à un french kiss, mais elle a été reléguée au second plan dans les mémoires. Et pour cause : les spectateurs n’aperçoivent que brièvement le baiser qu’elle reçoit, le réalisateur ayant préféré montrer la réaction dans le public de Justin Timberlake, l’ex de Britney. Cette dernière devient en quelques secondes un sex-symbol, et se débarrasse de l’image de pop star sage prônant sa prétendue virginité.

  • Nuit du 16 au 17 juillet 2007, tempête sur un crâne

C’est une « image historique », comme l’avance la journaliste people Maud Garmy, dans le documentaire de C8. En pleine nuit d’été, Britney fait rouvrir Chez Esther, un salon de coiffure d’un quartier sans charme de Los Angeles. Elle demande qu’on lui rase le crâne, ce que la patronne refuse de faire. Alors que la coiffeuse a le dos tourné, la star se saisit du rasoir et se met elle-même la boule à zéro. Les photos de Brit-Brit chauve « ont dû générer plus de 500.000 dollars de vente dans les premières heures, explique le paparazzi Sébastien Valiela. C’était colossal parce qu’on était à un pic de ce qu’était Britney et les photographes n’étaient que deux ou trois, contre une cinquantaine d’habitude. »

La chanteuse remontera la pente et ce sombre épisode de sa vie deviendra un mème : « Si Britney a survécu à 2007, tu peux arriver à surmonter cette journée. »

  • Le 18 novembre 2008, la « Star Ac » raque

C’est une liste de demandes drastiques. Britney Spears, en pleine résurrection médiatique, se produit sur le plateau de la « Star Academy ». Le télécrochet de TF1 a dû y mettre le prix et céder à plusieurs exigences pour qu’elle vienne chanter « Womanizer ». La chaîne a dû mettre à disposition de la star et ses proches un jet privé. Elle a aussi mis la main à la poche pour héberger son staff (coiffeurs, maquilleurs…), soit une cinquantaine de personnes et déboursé une centaine de milliers d’euros, qui sont allés alimenter le compte en banque de la chanteuse.

Le producteur Philippe Stoltz raconte que TF1 a fait une entorse au règlement : alors qu’il était demandé que Britney Spears n’échange pas avec Nikos Aliagas, l’animateur lui a quand même posé quelques questions à la fin de sa performance. Et elle a répondu de bonne grâce.