Patrick Sébastien entre «frustration» et «soulagement» depuis son éviction de France 2

MEDIAS Entre France 2 et Patrick Sébastien tout est bel et bien fini, comme l'a confirmé l'animateur sur C8, dimanche

F.R.

— 

Patrick Sébastien en 2017.
Patrick Sébastien en 2017. — Jacques BENAROCH/SIPA

Mardi dernier, il enregistrait le tout dernier numéro des Années bonheur et disait adieu ( au revoir?) au petit écran. « Maintenant que je ne suis plus à la télé, je suis libre », a affirmé Patrick Sébastien sur le plateau des Terriens du dimanche. L’ex-animateur du Plus grand cabaret du monde, tout juste évincé de France 2​ se donne « un droit de réserve (…) jusqu’au mois de juin ».

Dans l’émission de C8, Patrick Sébastien a confié ses états d’âme mitigés : « Je suis partagé entre la frustration – parce que c’est dégueulasse – et le soulagement de ne plus avoir affaire à ces gens-là. »

« J’ai appris que j’étais un virus »

En octobre, dans Les Terriens du samedi, le présentateur confirmait avoir été vir. « On m’a fait plein de choses qui ont dû me pousser à partir, affirmait-il. Au bout du compte ils y sont arrivés ».

Il n’avait pas digéré une étude que France 2 avait commandée sur lui il y a plusieurs mois et qui concluait, selon ses dires, que « Patrick Sébastien fait de l’audience malgré tout grâce à son pouvoir contaminant ». « Comme ça, j’ai appris que j’étais un virus, déplorait l’animateur à l’époque. J’ai quand même une dignité, je ne suis pas un paillasson, allez essuyer vos pieds ailleurs ».