«Depardieu, l’homme sans limites»: BFM TV essaye de suivre le train d’enfer de l’acteur voyageur

ENQUETE Le réalisateur Fabrice Babin a tenté de faire le portrait de Gérad Depardieu grâce aux témoignages de proches et images des voyages de l’acteur

M.S

— 

Gérard Depardieu au Festival international du film de Bruxelles, 2018
Gérard Depardieu au Festival international du film de Bruxelles, 2018 — Daina Le Lardic/Isopix/SIPA
  • Ce lundi à 20h50, BFM TV diffuse « Depardieu, l’homme sans limites », une enquête suivie d’un débat animé par Bruce Toussaint.
  • Si Gérard Depardieu n’a pas souhaité s’exprimer, des proches de l’acteur ont pris la parole.
  • ​Ce documentaire de 52 minutes, réalisé par Fabrice Babin, a nécessité près de trois mois de travail pour l’enquête, le tournage et le montage.

Sur les traces de Gérard Depardieu, une icône du cinéma français. De son enfance à Châteauroux en passant par ses voyages remarqués en Russie ou en Corée du Nord, « Depardieu, l’homme sans limites » dépeint l’acteur à travers la voix de ses proches. Parmi eux Bertrand Blier (réalisateur de Convoi exceptionnel et Les valseuses), son frère Alain Depardieu, ses amis d’enfance ou encore Marc Mercier (ami et doublure sur le tournage de Astérix et Obélix contre César).

L’acteur n’a pas souhaité participer à la conception de cette enquête. « Nous avons pris contact avec Gérard Depardieu mais il ne comprenait pas pourquoi il était dans l’actualité. Il n’aime pas ce genre de documentaire donc on a vite compris qu’il n’interviendrait pas » raconte le réalisateur Fabrice Babin à 20 Minutes.

Un globe-trotter pas comme les autres

Mis à part ses changements d’adresses en Belgique et en Russie pour échapper au fisc français, Gérard Depardieu est un aventurier fasciné par le pouvoir. Des voyages propices à produire des images exotiques… Dans le documentaire on le découvre ainsi dansant avec le dictateur Ramzan Kadyrov en Tchétchénie, fauchant du blé en Biélorussie ou encore habillé d’une chemise traditionnelle en Mordovie. « Ce qui a déclenché l’idée de faire cette enquête a été son voyage en Corée du nord en septembre dernier, explique Fabrice Babin. Encore un séjour dans un pays étonnant… J’ai eu envie de revenir sur son parcours de vie plutôt incroyable pour donner des clés de compréhension différentes du personnage. »

Plus qu’un documentaire sur la filmographie et la carrière de Gérard Depardieu, l’enquête se concentre sur la personnalité de l’acteur à travers de nombreuses anecdotes de tournage. « Au lieu de faire une biographie, de parler encore et encore de ses César et de ses films, on a voulu s’intéresser au citoyen. »

Acteur et investisseur

Que les amoureux de l’acteur Depardieu se rassurent, sa carrière est également évoquée au travail de savoureuses anecdotes. « Dans le passage consacré au cinéma on a eu la chance d’interviewer Bertrand Blier qui parle de son comportement sur le plateau », raconte Fabrice Babin. On apprend entre autres choses que Gérard Depardieu « a la flemme » d’apprendre son texte et utilise une oreillette sur certains tournages ou encore qu’il collait son texte dans le dos de ses collègues pour avoir les répliques sous les yeux.

Enfin, l’enquête de BFM TV s’attarde sur le Gérard Depardieu homme d’affaires qui consacre ses investissements à ses passions. Propriétaire du domaine viticole de Tigné, de plusieurs résidences et de trois restaurants, il est à la tête d’une PME de 80 salariés. Gastronome, il a aussi tourné l’émission A pleines dents !, en 2015, dans laquelle il parcourt l’Europe pour découvrir les cuisines locales. Portugal, Bavière, Catalogne, Ecosse… Encore des voyages, et de belles images.