VIDEO. Décès de Patrick Bricard, François dans L«’Ile aux enfants»: «Un peu de notre jeunesse et de notre insouciance qui s'envole» pour les internautes de «20 Minutes»

VOUS TEMOIGNEZ Patrick Briard, connu pour avoir interprété « François » dans « l’Île aux enfants », est mort samedi à 69 ans. Les internautes se souviennent du compagnon de Casimir avec nostalgie…

Nils Wilcke

— 

Eliane Gauthier, Jean-Louis Terrangle, Patrick Bricard, Casimir (Yves Brunier) dans l'emission « L'Ile aux enfants »
Eliane Gauthier, Jean-Louis Terrangle, Patrick Bricard, Casimir (Yves Brunier) dans l'emission « L'Ile aux enfants » — GALMICHE/TF1/SIPA

Après le temps des rires et des chants, voici venus le temps, du chagrin et des larmes. Les internautes de 20 Minutes pleurent Patrick Bricard, alias « François ». Celui qui incarnait un jeune étudiant savant et marchand de ballons dans « L’Ile aux enfants », est décédé samedi, à l’âge de 69 ans.

Sa mort a provoqué une vive émotion chez les fans : « Encore un peu de notre insouciance qui s’envole vers un ailleurs », soupire Laurence. « Quelle tristesse pour nous, tout une génération de merveilleux souvenirs… », renchérit Karine. C’est Christophe Izard, le créateur du célèbre dinosaure, qui a annoncé la nouvelle.

Patrick Bricard a marqué toute une génération avec son rôle dans « L’Île aux enfants ». Une « jolie émission, pour les enfants mais aussi pour les adultes à une époque où l’on n’avait pas besoin d’être un animateur violent pour attirer l’attention », se souvient Josée avec nostalgie.

En plus de Casimir et François, Sabrina, interprétée par Anne Ludovik puis Julie alias Éliane Gauthier faisaient partie des acteurs réguliers. « François et Julie faisaient partie de ma vie », témoigne avec émotion Anne. Les internautes se souviennent aussi du facteur, de monsieur du Snob, mademoiselle Futaie, Hippolyte et Léonard le renard qui vivait dans la malle chez Casimir.

« Je regardais avec mon frère, raconte Emmanuelle. Dans cette émission, il n’y avait pas de batailles ni de méchants à abattre comme dans les émissions et dessins animés de maintenant. » Valérie aussi regardait avec plaisir les histoires de Casimir avec son petit frère. Elle l’appelle sa « madeleine de Proust ». « L’Ile aux enfants » a été diffusée sur France 3 de 1974 à 1975, puis sur TF1.

Chacun y va de sa petite anecdote. Rita se souvient que son jeune fils voulait absolument la peluche de Casimir. Catastrophe, les magasins étaient en rupture de stock. Après d’intenses recherches, Rita et son époux finissent par dénicher la précieuse peluche dans « un magasin du quartier ancien de Grenoble qui ne payait pas de mine. Que de bons souvenirs ».

« Il a regagné le pays joyeux des enfants heureux »

Dominique, elle, regardait l’émission « en faisant du baby-sitting » car « c’était l’émission préférée du petit garçon et la petite fille » qu’il gardait à cette époque. Christine regardait avec ses filles sur le canapé de la maison. Elles écoutaient les disques de chansons de l’émission « en boucle ».

La nostalgie a perduré après la fin de l’émission en 1982. « Je connais encore le générique par cœur, c’est dire, affirme Christel. Dans les années 1990, ils avaient organisé les “gloubiboulga nights” au Grand Rex, on se retrouvait tous adultes dans notre monde d’enfants. C’était émouvant », se remémore cette fan de la première heure.

Le fils de Patrick Bricard, Benjamin, a réagi au message de Christophe Izard sur Facebook : « Merci Christophe pour ton très joli message. (…) Patrick nous parlait souvent de toi et de votre merveilleuse aventure télévisuelle. (…) Bonne nuit François, Adieu Papa. Tu es comme cette île, immortel. » Un sentiment partagé par les internautes. « Il a regagné le pays joyeux des enfants heureux, des monstres gentils », veut croire Jacky. Pourquoi pas ? Si tel est le cas, « oui c’est un paradis ».

Un scénariste québécois plagié reçoit 4,6 millions de dollarsL'Ile aux enfants était un plagiat