«TPMP»: Bilal Hassani ciblé par une chroniqueuse, Stop Homophobie annonce lancer des poursuites

CRITIQUES Catherine Rambert s’en est pris au favori pour l’Eurovision dans « Touche pas à mon poste »…

L.B.

— 

Bilal Hassani lors de la première demi-finale de "Destination Eurovision".
Bilal Hassani lors de la première demi-finale de "Destination Eurovision". — FTV

Le commentaire n’est pas passé inaperçu. En plein débat sur le youtubeur Bilal Hassani, favori pour l’Eurovision 2019 avec son titre Roi, Catherine Rambert, chroniqueuse de Touche pas à mon poste, n’a pas caché son agacement vendredi.

« Est-ce qu’on peut rappeler quand même que l’Eurovision est un concours de chanson ? Là on dirait un concours de déguisements et de travestis. Je n’ai rien contre ce garçon qui a l’air très sympathique, mais on juge des chanteurs en principe », a-t-elle taclé dans l’émission de Cyril Hanouna sur C8​.

« Nous lançons des poursuites »

Stop Homophobie n’a pas mis longtemps à réagir sur Twitter. « Merci !! Nous lançons des poursuites pour défendre Bilal. Nous n’oublierons personne », a écrit l’association sur le réseau social.

A 19 ans, le chanteur est l’immense favori pour représenter la France à l’Eurovision. Son single, Roi cumulait à 1,6 million de vues sur sa chaîne YouTube quatre jours après sa mise en ligne. Ses concurrents les mieux placés sont Emmanuel Moire et Chimène Badi.