Netflix augmente encore ses prix aux Etats-Unis

STREAMING L'entreprise fait face à une intense concurrence et à une hausse de prix de ses productions...

20 Minutes avec AFP

— 

Sandra Bullock, dans le film de Netflix «Bird Box».
Sandra Bullock, dans le film de Netflix «Bird Box». — NETFLIX

Paie tes 15 % de hausse. La plateforme de vidéos en streaming Netflix, qui a beaucoup investi dernièrement pour développer ses propres contenus, a annoncé mardi l’augmentation du prix de ses abonnements aux Etats-Unis et dans divers pays d’Amérique latine. C’est la seconde augmentation de ses tarifs en moins de 18 mois.

Les abonnés à l’offre la plus populaire du groupe, celle qui permet de visionner des vidéos en haute définition sur deux appareils à la fois, devront désormais débourser 12,99 dollars par mois, au lieu de 10,99 dollars actuellement. L’offre de base de Netflix va passer de 7,99 à 8,99 dollars, et son offre la plus complète, qui permet de regarder quatre écrans à la fois en très haute définition (4k), va coûter 15,99 dollars, au lieu de 13,99 dollars. Entre 2017 et 2019, le prix de l’offre la plus complète est donc passé de 11,99 à 15,99 dollars, soit une hausse de 30 %.

Concurrence féroce et des contenus toujours plus chers

Les nouveaux tarifs s’appliqueront à tous les abonnés aux Etats-Unis, ainsi qu’à ceux payant en dollars en Amérique latine et dans les Caraïbes (Barbades ou Belize par exemple), avec effet immédiat pour les nouveaux clients et dans les prochains mois pour les personnes souscrivant déjà au service. Après cette décision stratégique, le titre du groupe américain bondissait en Bourse de plus 6 %, à 352 dollars.

Cette nouvelle tarification intervient alors que la plateforme a lourdement investi ces dernières années pour améliorer son offre et attirer de nouveaux adeptes face à la concurrence des offres de HBO, Hulu ou Amazon par exemple. D'autres, comme Disney, Fox ou NBC Universal s'apprêtent également à lancer leur abonnement maison.

Netflix a donc mis le paquet sur ses productions originales, comme les séries Stranger Things et The Crown, qui lui coûtent entre 80 et 100 millions de dollars par saison. L'entreprise investit également dans le cinéma, avec le film du Mexicain Alfonso Cuaron Roma, qui vient d’être distingué aux Golden Globes dans les catégories meilleur film étranger et meilleur réalisateur, ou encore le phénomène Bird Box, avec Sandra Bullock. Reste à voir jusqu'à combien seront prêts à payer ses abonnés, qui ont souvent délaissé les bouquets du câble et du satellite, jugés trop chers.