«Destination Eurovision»: Les premiers qualifiés pour la finale sont...

MUSIQUE Ce samedi, neuf artistes participaient à la première demi-finale de « Destination Eurovision » sur France 2. Parmi eux, quatre se sont qualifiés pour la finale…

Fabien Randanne

— 

De g. à dr. : Garou, animateur de l'émission, Chimène Badi, Silvan Areg, Aysat, Bilal Hassani.
De g. à dr. : Garou, animateur de l'émission, Chimène Badi, Silvan Areg, Aysat, Bilal Hassani. — GILLES SCARELLA FTV

Des mises en scènes originales, des révélations et des confirmations, de l’émotion et des surprises. La première demi-finale de Destination Eurovision saison 2 a tenu toutes ses promesses sur France 2 ce samedi. Parmi les neuf artistes en lice, seuls quatre ont pu décrocher leurs tickets pour la finale du 26 janvier et continuer d’espérer représenter la France en mai au prochain concours Eurovision. Ces quatre heureux élus sont : Bilal Hassani, Chimène Badi, Silvan Areg et Aysat. Retour sur les prestations de la soirée.

  • Naestro, 20 points, NON QUALIFIE

Son incroyable talent, c’est sa voix de ténor. Naestro a livré une performance solide en faisant s’embraser les écrans et le public au fur et à mesure que sa chanson Le Brasier montait en intensité.

  • Florina, 21 points, NON QUALIFIEE

La jeune femme était l’une des favorites pour les internautes. Pour interpréter sa chanson In the Shadow, elle a privilégié une performance statique et a joué la carte de l’élégance sombre avec un foulard qui virevoltait derrière elle comme un ectoplasme et une pluie de confettis noirs.

  • Chimène Badi, 44 points, QUALIFIEE

Au milieu des projections de flammes et constellations, Chimène Badi a fait le job et décroché sans grande surprise son ticket pour la finale avec sa chanson Là-haut. Une prestation à l’image des écrans du cube dans lequel elle a chanté : carrée.

  • Battista Acquaviva, 31 points, NON QUALIFIEE

Dans un décor onirique à la Giorgio De Chirico avec pleine lune, colonnes blanches et perspectives cassées, Battista Acquaviva, en robe immaculée, a livré une prestation au souffle épique. En bonus, des danseurs torse nu et en pantalon blanc achevaient de faire de la mise en scène un tableau eurovisionnesque au possible.

  • Silván Areg, 59 points, QUALIFIE

Avec Le Petit Nicolas, il a peut-être livré la prestation la plus mémorable de la soirée, la plus originale en tout cas. Silván Areg a prouvé qu’il n’y avait pas besoin de déluge pyrotechnique pour marquer les esprits et que de simples maquettes en papier peuvent suffire à faire de l’effet.

  • Bilal Hassani, 115 points, QUALIFIE

Grand favori avec sa chanson Roi avant même que la compétition ne commence, Bilal Hassani a confirmé son statut en décrochant sa place pour la finale sans grand problème (premier chez les jurés internationaux et les téléspectateurs). Le chanteur de 19 ans a misé sur une mise en scène relativement sobre en s’entourant de quatre danseuses. Malgré un problème technique, il a réussi à ne pas se laisser déstabiliser. Jugé avec une certaine sévérité par les experts Vitaa, Christophe Willem et André Manoukian, il en retient l’aspect le plus constructif.

  • Aysat, 40 points, QUALIFIEE

Entourée de quatre danseuses, Aysat a fait le show « Comme une grande », comme le clame le titre de sa chanson. Un morceau aux multiples influences musicales, qui invite à se déhancher et a mis l’ambiance sur le plateau.

  • Mazy, 33 points, NON QUALIFIEE

Chimène Badi avait choisi de chanter sur un cube, Mazy, elle, était juchée sur un cube, pour entonner sa chanson Oulala.

  • Lautner, 35 points, NON QUALIFIES

Ceux qui connaissaient la version studio de J’ai pas le temps ont constaté que le duo avait repimpé sa chanson pour l’émission en ajoutant une intro au violon et en redynamisant l’ensemble. Les beaux gosses Sacha et Axel étaient accompagnés de skateurs sur scène qui ont ajouté encore davantage d’énergie au tableau.