RECTIFICATIF. «Demain nous appartient»: Atmen Kélif reste dans la série affirme la production

TELEVISION La sociéte Telsète dément ce mercredi une information de «Télé Star» avançant que le comédien avait été évincé du feuilleton de TF1...

F.R.

— 

Atmen Kélif incarne Bilal Beddiar dans «Demain nous appartient».
Atmen Kélif incarne Bilal Beddiar dans «Demain nous appartient». — Fabien Malot/Telset/TF1

RECTIFICATIF. Cet article a été mis à jour à 16h19 ce mercredi 2 janvier après que 20 Minutes a reçu la réaction de la société Telsète, qui produit la série.

Télé Star avançait ce mercredi qu’Atmen Kélif allait quitter Demain nous appartient, en raison des accusations de violences conjugales dont il fait l’objet. Ce que Telsète, société du groupe Telfrance, qui produit la série de  TF1 a contesté en cours de journée. « Nous démentons formellement cette information. Atmen Kélif reste dans [le feuilleton]. Il est même aujourd’hui en train de tourner de nouveaux épisodes », a affirmé une porte-parole à 20 Minutes.

Dans un communiqué officiel, Telsète ajoute au sujet des accusations visant Atmen Kélif : « La production rappelle qu’il s’agit d’un sujet privé qu’il appartient à la justice d’examiner. S’il y avait des suites judiciaires, la production de Demain nous appartient prendrait les dispositions appropriées. »

Il aurait reconnu avoir giflé sa compagne

Fin décembre, Closer avait annoncé que la compagne d’Atmen Kélif avait porté plainte pour violences conjugales. Le comédien, ex-membre des Deschiens, aurait reconnu l’avoir giflée.

L’acteur de 50 ans fait partie du casting de Demain nous appartient depuis l’épisode 3, diffusé en juillet 2017.