VIDEO. « Gilets jaunes »: Avant la pancarte anti-Macron, France 3 avait déjà retouché des images

POLEMIQUE Un mois avant de retoucher une pancarte « Macron Dégage », France 3 avait ajouté sur une photo un « gilet jaune» avec l'inscription « Macron Dégage »...

V. J.
— 
Extrait du JT de France 3 du 23 novembre 2018
Extrait du JT de France 3 du 23 novembre 2018 — Capture écran France 3

Depuis ce week-end, France 3 est au coeur d'une polémique journalistique et éthique. Lors d’un sujet sur les « gilets jaunes » dans son 19/20 de samedi, l’image diffusée en fond - on parle de « plasmas » - était retouchée pour faire disparaître le « Dégage » de « Macron Dégage » de la pancarte d’un manifestant. Le lendemain, la chaîne présentait ses excuses, évoquant «une erreur humaine». Selon les informations de Libération, « c’est une cheffe d’édition qui a pris la décision de modifier la photo, en pensant appliquer correctement la règle qui interdit de passer des insultes à l’écran ». Mais sans prévenir sa rédaction en chef de la modification.

« Pour des raisons esthétiques »

Selon les salariés de France 3 interrogés par le quotidien, cet exemple rend compte d’un dysfonctionnement concernant les « plasmas », et, surtout, n’est pas le premier. Un infographiste évoque ainsi « un montage à partir de plusieurs images », « pour des raisons esthétiques » ou en « ajoutant une personne ». Le Checknews de Libé a retrouvé ce précédent, il s’agit d’un « plasma » du JT du 23 novembre, avec toujours une manifestation de « gilets jaunes » et l’un d’entre deux au premier plan de dos portant l’inscription « Macron Dégage ».

Et devinez quoi ? Ce « gilet jaune » a cette fois été ajouté, photoshopé. Après le communiqué du SNJ de France Télévisions, la direction de l’information a rappelé en interne, comme le rapporte Libération, que « toute modification d’un document provenant a fortiori de l’extérieur est à proscrire ou à tout le moins doit nécessiter une validation éditoriale a priori et a posteriori »