«C à Vous»: La recette du succès d'une émission qui enchaîne les records d'audience

RECORD Le talk-show de France 5 a enregistré ces derniers jours les meilleures audiences de son histoire…

F.R.

— 

Anne-Elisabeth Lemoine anime «C à Vous» sur France 5.
Anne-Elisabeth Lemoine anime «C à Vous» sur France 5. — Patrick FOUQUE pour FTV
  • « C à Vous », lancée en 2013 sur France 5, est diffusée à 19 heures du lundi au vendredi.
  • Avec 1,59 million de téléspectateurs, elle a battu lundi son record d’audience.
  • Un succès qui peut s’expliquer par la dimension feel good de cette émission et par la personnalité de son animatrice Anne-Elisabeth Lemoine.

Jusqu’où peut aller C à Vous ? L’émission de France 5 a battu lundi son record d’audience historique en nombre de téléspectateurs (1.59 million) alors que jeudi elle a enregistré sa meilleure part de marché (8.3 % pour 1.57 million de téléspectateurs) depuis sa création en 2013. Ce programme diffusé en semaine, dès 19h, distance aussi clairement les deux autres talk-shows des chaînes concurrentes, Quotidien (TMC) et Touche pas à mon poste. Comment expliquer un tel succès ? La réponse en trois points.

 

  • Une dimension feel good

Le décor de C à Vous, c’est un loft cosy en plein cœur de Paris. Un environnement qui aide les invités à se sentir comme à la maison et donc à les mettre à l’aise, d’autant plus qu’il n’y a pas de public. Loin de la froideur désincarnée de bien des traditionnels plateaux télé, l’équipe mise sur la convivialité d’un dîner partagé autour d’une grande table. Ici, les buzz et les clashs n’ont pas leur place. « Les gens savent qu’en allumant France 5, ils ne vont pas être trahis, choqués, et qu’ils vont apprendre des choses et sourire », expliquait récemment l’animatrice Anne-Elisabeth Lemoine à nos confrères de PureMédias. Les téléspectateurs savourent ce mix de sujets d’actualité et culturels. Les sarcasmes et éclats de voix y sont rares. Résultat : la détente est au rendez-vous. Cette dimension feel good - qui fait se sentir bien - est assurément l’un des atouts de l’émission, qu’Anne-Elisabeth Lemoine qualifiait l’an passé auprès de 20 Minutes d’« assez unique dans son ton ».

 

  • Anne-Elisabeth Lemoine

Pour les fidèles de C à Vous, elle est « Babeth ». Anne-Elisabeth Lemoine a rejoint l’émission en 2014 en tant que chroniqueuse. Elle a aussi présenté C l’hebdo, une version hebdomadaire du programme. Et lorsqu’Anne-Sophie Lapix s’en est allée rejoindre France 2, elle fut sa successeure toute désignée. « Elle ne pouvait pas rester une éternelle numéro 2. Comme elle nous disait : "Je ne veux pas être la Poulidor" et elle sera aujourd’hui la Poulidor gagnant le Tour de France », racontait son père en juin dans Le Tube de Canal+. Anne-Elisabeth Lemoine a un ton bien à elle, bienveillant, et a un rire communicatif. Le public est conquis. Au dernier palmarès TV Notes – organisé par 20 Minutes et PureMédias – elle était la troisième animatrice préférée des votants, derrière Karine Le Marchand et Cristina Cordula.

  • L’atout spontanéité

C à Vous est l’une des rares émissions actuelles à jouer la carte du direct et donc à courir le risque d’être perturbée par les fameux aléas. Lundi, des problèmes techniques ont émaillé la chronique de Maxime Switek. Des incidents qu’il a pris avec philosophie plutôt que de céder à la panique. « Excusez-nous chers téléspectateurs, on fait appel à votre indulgence », a assumé Anne-Elisabeth Lemoine après avoir qualifié la chronique de son collègue de « meilleure de l’année ». L’humour et la dérision plutôt que l’agacement et la crispation. Même chose lorsque, en 2016, des manifestants contre la loi Travail ont tenté d’investir le plateau. Anne-Sophie Lapix, la présentatrice à l’époque, avait temporairement rendu l’antenne, de manière très pro, sans se laisser déstabiliser. Petits lapsus et grosses bourdes ne sont jamais gravissimes dans C à Vous. Cette spontanéité – loin des effets calculés et théâtralisées d’autres émissions - explique sans doute en partie la fidélité des téléspectateurs qui se disent qu’ils regardent une émission où tout peut arriver.