«1983»: Vous n'avez pas regardé la série polonaise de Netflix et on comprend pourquoi

SERIE « 1983 », la première série originale de Netflix a été mise en ligne discrètement fin novembre, si bien que vous ne l’avez sans doute pas vue. Ce qui est bien dommage…

Fabien Randanne

— 

Robert Wieckiewicz dans «1983», la première série originale polonaise de Netflix.
Robert Wieckiewicz dans «1983», la première série originale polonaise de Netflix. — Krzysztof Wiktor/Netflix
  • « 1983 », la première série originale polonaise de Netflix, est disponible depuis fin novembre.
  • Le scénario imagine ce que serait devenue la Pologne si le bloc communiste ne s’était pas effondré à la fin des années 1980.
  • La série a tout pour plaire aux fans de polar, de récits d’espionnage et d’enquête.

On ne prend pas trop de risques en affirmant que vous n’avez pas vu 1983. La première série originale polonaise de Netflix est disponible depuis le 30 novembre et on ne peut pas dire qu’elle ait fait couler beaucoup d’encre depuis. Un constat auquel il faut remédier mais que l’on peut expliquer. Alors, pourquoi personne ne s’est rué sur cette première saison de huit épisodes ?

Parce que c’est une série polonaise…

… et que dans l’inconscient collectif, ça n’est pas synonyme de franche rigolade. A notre décharge, on a rarement été habitués à se gausser au cinéma devant des comédies made in Varsovie. La Pologne exporte surtout chez nous ses drames – à l’instar de Cold War, encore à l’affiche. On ne va pas non plus vous mentir, 1983 ne fait pas dans la gaudriole, mais c’est un polar aussi solide que le béton armé des décors. La série polonaise de Netflix a fière allure, d’autant plus si on la compare avec les productions françaises de la plateforme. Les deux saisons médiocres de Marseille et la comédie romantico-bobo-feignasse Plan Cœur, ne lui arrivent clairement pas à la cheville.

Parce qu’on confond avec «1984»…

… et qu’on a l’impression de déjà savoir ce que ça raconte. La série fait des clins d’œil au livre de George Orwell qui décrit une société totalitaire. Dans l’épisode 2, on voit l’un des personnages le lire et demander : « C’est de la fiction ? » Il se pose la question car sa lecture lui rappelle son quotidien. En réalité, la majeure partie de l’intrigue se déroule en 2003, dans une Pologne qui n’a pas connu la chute du régime communiste et où les libertés individuelles sont entravées. La série imagine ce qu’aurait pu devenir le pays si la guerre froide n’avait pas pris fin au tournant des années 1990. Que ce serait-il passé si un attentat sanglant, survenu en 1983, avait freiné les velléités du peuple polonais de recouvrer son indépendance ? Forcément, quand il s’agit de dystopie (c’est-à-dire un récit se déroulant dans un avenir sombre), la référence à 1984 est inévitable, mais la série raconte bien autre chose pour vous épargner le syndrome du déjà vu.

Parce qu’on a plein d’autres séries à voir…

On a trois épisodes de retard dans la dernière saison de This is Us, on s’est promis de continuer La vérité sur l’affaire Harry Quebert si on arrive à mettre la main sur la VO sous-titrée, on a bloqué son prochain week-end pour binger Le Bureau des légendes… Bref, on a tous une bonne raison pour ne pas plonger immédiatement dans 1983, mais quelle que soit notre justification, elle est bidon. Cette série polonaise ne fait pas (encore) vibrer les réseaux sociaux et c’est tant mieux parce que cela vous met à l’abri des spoils et vous donne la possibilité de vous laisser surprendre. Avez-vous vraiment envie d’être un mouton et de regarder la-série-que-tout-le-monde-regarde simplement parce que « tout le monde » la regarde ?

Matez 1983 et soyez snob. Si ça se trouve, dans quelques mois, votre entourage ne jurera que par elle. Vous pourrez alors dire que vous l’avez déjà avalée il y a bien longtemps. Exactement comme quand la plèbe a attendu le printemps pour découvrir La Casa de Papel alors que vous aviez dégusté la première saison dès sa mise en ligne sur Netflix au Noël précédent. Sérieusement, si vous aimez les intrigues policières et d’espionnage avec un soupçon de parano, 1983 est faite pour vous. Homecoming (sur Amazon Prime) et The Little Drummer Girl aussi, mais ça, c’est un autre article.