Miss France 2019: Les Miss d'Outre-mer désavantagées? Leurs portraits ne sont pas tournés chez elles

SCANDALE Alors que toutes les miss métropolitaines mettent leur région en avant dans leurs portraits, les représentantes d’outre-mer tournent les leurs durant le voyage de préparation…

Claire Barrois

— 

Miss Guyane et Miss Mayotte pendant le voyage des miss à l'Ile Maurice.
Miss Guyane et Miss Mayotte pendant le voyage des miss à l'Ile Maurice. — Laurent VU/SIPA
  • Ce samedi soir, pour l’élection de Miss France 2019, les téléspectateurs vont découvrir les portraits des Miss d’Outre-mer.
  • Mais faute de temps et de moyens, les équipes ne se déplacent pas chez elles pour tourner leur présentation.
  • Les Miss concernées ont donc tourné leur portrait à l’Ile Maurice, pendant le voyage de préparation des miss.

« Il a plu pendant mon portrait, mais au moins je tourne mon portrait par 30 °C et pas à Lille en manteau… » Comme Miss Martinique, les Miss Guyane, Guadeloupe, Mayotte, Réunion, Nouvelle-Calédonie, Saint-Martin et Saint-Barthelémy et Tahiti n’ont pas eu la chance de tourner leur portrait chez elles. La raison ? Une volonté (pas vraiment condamnable) de la production de ne pas perdre trop de temps ni d’argent. Les Miss concernées ont donc tourné leur portrait à l’Ile Maurice, pendant le voyage de préparation des miss, fin novembre.

« Je trouve ça dommage de ne pas tourner mon portrait en Guyane parce que j’avais envie de montrer d’où je viens aux autres Miss et aux Français, estime Miss Guyane, Laureline Decocq. Mais je comprends le côté pratique de la chose, et puis ça se fait au soleil, c’est l’essentiel. » Même si la jeune fille souligne que les images ne vont duper personne, parce que « la mer de l’Ile Maurice est turquoise alors qu’en Guyane elle est marron ».

Un palmier, la mer, le tour est joué

« Ici, l’ambiance est comme en Guadeloupe, souligne Ophély Mézino, Miss Guadeloupe. J’aurais préféré avoir des images qui nous ressemblent, que ce soit en accord avec là d’où on vient, mais je pense que ça nous ressemblera bien. » Miss Nouvelle-Calédonie, rejoint sa collègue sur ce point : « Ça aurait été bien de tourner notre portrait chez nous parce qu’on a des beaux paysages dans les Dom-Tom. Mais ici, j’ai eu l’impression d’arriver à la maison quand on a atterri, donc ça n’est pas grave. »

Miss Réunion, Morgane Soucramanien, ne voit pas de problème non plus : « L’Ile Maurice et la Réunion sont très liées, donc ça me fait vachement plaisir de tourner ici. Je pense que ça doit ressembler pas mal à la Réunion. » Car les équipes de tournage​ essaient tout de même de trouver des paysages similaires à ceux que l’on retrouve dans les différents territoires d’Outre-mer.

Pour apprécier la diversité et la richesse des cultures et paysages d’Outre-mer, les téléspectateurs préféreront donc lesprogrammes France Ô (tant que la chaîne existe) à TF1.