VIDEO. Finale de «The Voice Kids»: «Maintenant, j’en suis sûre, je veux être chanteuse», explique Carla

CONCOURS La jeune Azuréenne Carla Lazzari est en finale du télécrochet de TF1…

Propos recueillis par Fabien Binacchi

— 

Carla Lazzari, lors des demi-finales de The Voice Kids 2018
Carla Lazzari, lors des demi-finales de The Voice Kids 2018 — Bureau 233 / ITV / TF1
  • Carla Lazzari fait partie des huit finalistes de The Voice Kids 2018.
  • A seulement 13 ans, la jeune Azuréenne a été repérée par Patrick Fiori, son coach dans le télécrochet de TF1.
  • Elle aspire à être chanteuse mais passera quand même « au cas où » des diplômes de kinésithérapeute et ostéopathe.

A seulement 13 ans, elle a réussi à souffler Patrick Fiori. Repérée par le chanteur corse dès les auditions à l’aveugle, Carla Lazzari, habitante de Chateauneuf-Villevieille (Alpes-Maritimes), a passé avec brio toutes les étapes de The Voice Kids.

Ce vendredi soir, en direct sur TF1, elle se retrouvera en finale du concours. Prête à décrocher le trophée face à sept autres jeunes talents.

Comment a commencé votre histoire avec la musique ?

Dans ma famille, tout le monde est plus ou moins musicien et ma mère a une école de chant [l’école Célia Larry show, à Drap] alors c’était un peu une évidence. J’ai commencé à chanter quand j’avais 5 ans et depuis je m’entraîne beaucoup avec ma mère.

La première audition devant les juges, comment l’avez-vous vécue ?

C’était vraiment très impressionnant mais aussi un immense bonheur. Maintenant j’en suis sûre, je veux être chanteuse. C’est ça que je veux faire de ma vie. Me produire devant des gens et enregistrer des chansons. Et je compte bien tout faire pour y arriver.

Qu’attendiez-vous de l’expérience ?

En fait, je ne m’attendais déjà pas à passer la première étape alors je vis les choses au jour le jour. Pour la finale, on a beaucoup travaillé pour proposer un joli spectacle. C’est Patrick Fiori qui a choisi ma chanson. Après, c’est vrai que mon rêve serait d’enregistrer un album. Et d’avoir une carrière comme celle de Lou, en faisant aussi des séries, ce serait génial. Mais je sais que ce n’est pas donné à tout le monde. Alors, parallèlement, je continuerai mes études. Elles passeront quand même avant tout, le temps que j’ai mon diplôme pour être kinésithérapeute et ostéopathe. En ce moment, je suis au collègue Don Bosco, à Nice, en sport étude “danse”.

Quelles sont les stars qui vous inspirent ?

J’aime Béyoncé, Dua Lipa, la pop, mais aussi la chanson française. J’adore Slimane et Patrick Fiori bien sûr !