VIDEO. «Rendez-vous en terre inconnue»: Comment Frédéric Lopez a essayé de révolutionner la télévision

DIVERTISSEMENT Interview, divertissement, talk-show... L'animateur s'est attaqué à tous les formats avec ses émissions «Panique dans l'oreillette», «Folie passagère» ou «Mille et une vies»...

V. J.

— 

L'animateur de «Mille et une vies», Frédéric Lopez.
L'animateur de «Mille et une vies», Frédéric Lopez. — Benjamin DECOIN - FTV

Après quatorze ans et 26 émissions, Frédéric Lopez arrête Rendez-vous en terre inconnue sur France 2. Le numéro avec Thomas Pesquet diffusé ce mardi soir est sa dernière. L’animateur a décidé de poser son baluchon et de passer le flambeau à Raphaël de Casabianca, bien connu des téléspectateurs d’Echappées belles sur France 5. Frédéric Lopez n’a donc plus d’émission à l’antenne, lui qui depuis une décennie tente de renouveler l’offre divertissement du PAF en général, et du service public en particulier. Car contrairement à la concurrence et aux nombreuses adaptations (The Voice, Koh-Lanta, Top Chef…), ses émissions sont toutes des formats originaux, auxquels il a apposé sa patte avec plus ou moins de succès… et d’audience.

Panique dans l’oreillette

Un invité assis dans un fauteuil, passé au gril par un animateur ? Non, ce n’est pas La Méthode Cauet, Le Divan de Marc-Olivier Fogiel ou une émission de Mireille Dumas. Avec Panique dans l’oreillette, Frédéric Lopez s’amuse avec le sacro-saint exercice de l’interview. L’astuce ? Il est en lien direct avec des proches de l’invité via une oreillette, et peut ainsi lui poser des questions indiscrètes, voire pièges, à même de le déstabiliser. Bien sûr, les téléspectateurs sont dans la confidence, et ils étaient au rendez-vous. Après un lancement en access le samedi à la rentrée 2008, le programme s’installe un mercredi sur deux en deuxième partie de soirée. Lorsque, après deux saisons, France 2 lui demande de revoir son budget à la baisse, Frédéric Lopez préfère arrêter.

Leurs secrets du bonheur

Qui s’en souvient ? Pourtant, sur le papier, le format reprenait tout ce qui fait le succès de l’animateur : émotion, bienveillance et stars. Mais sous l’angle scientifique. Des petites expériences à reproduire chez soi pour être plus heureux. C’est peut-être ce qui explique l’échec de ces Secrets du bonheur : de la science en prime time. Après trois petits numéros (sur les huit prévus), l’émission disparaît dans un relatif anonymat début 2012. Michel Cymes lancera quelques mois plus tard Les pouvoirs extraordinaires du corps humain, avec Adriana Karembeu et plus de succès.

La parenthèse inattendue

Vous avez vu comme « inattendue » rime avec « inconnue ». Et bah c’est voulu (ça rime aussi). Avec La Parenthèse inattendue, Frédéric Lopez cherche toujours à renouveler l’art de l’interview et de la confession, et décline Rendez-vous en terre inconnue à la sauce Fréquenstar. Il est toujours question pour les invités de prendre de la distance avec leur vie, et par la même occasion avec Paris, mais plus besoin de prendre l’avion. Direction la campagne, avec arrivée en barque, grenier à souvenirs, discussion au coin du feu…. Tout est mis en œuvre pour faciliter la confidence, la révélation. Diffusée en deuxième partie de soirée, cette parenthèse attire jusqu’à deux millions de téléspectateurs, mais coûte cher à la chaîne. Elle la renouvellera pour une deuxième saison en 2013, mais pas trois.

Folie passagère

En voilà une émission qui porte bien son titre. Si l’animateur semble s’être installé le mercredi en deuxième partie de soirée, il peine à trouver la formule magique et surtout durable. Après l’interview confession, le divertissement en prime, il s'attaque à l'incontournable talk-show, avec toujours des personnalités, mais également des experts et une bande de chroniqueurs, dont certains qui travaillaient avec lui à la radio dans On va tous y passer : Nicole Ferroni, Pierre-Emmanuel Barré, Daniel Morin, etc.

De son propre aveu, Frédéric Lopez voulait surprendre le public, mais l’aura dérouté. « Mon souhait était d’inventer, d’être original, expliquait-il au Parisien à l’époque. J’avais envie qu’il y ait du chaud et du froid, les téléspectateurs souhaitaient quelque chose de cosy et de doux. » Les audiences s’en ressentent, et après une saison, tout le monde passe à autre chose.

Mille et une vies

Une certitude, Frédéric Lopez a de la suite dans les idées, et sait rebondir. A peine une de ses émissions est arrêtée en fin de saison, qu’il est de retour à la rentrée avec un nouveau concept. Après l’arrêt de Folie passagère en mai 2016, l’animateur participe à la refonte des après-midi de France 2 le septembre suivant avec Mille et une vies, qui le voit tenter de renouveler le « testimonial » cher à Jean-Luc Delarue et Sophie Davant. Et après une saison, il arrête. C’est devenu une habitude ! La raison n’est pas à chercher du côté des audiences, ou des coûts, mais de lui-même.

« Dès la première semaine, j’ai dit à la chaîne que j’allais essayer de ne faire qu’une année, a-t-il confié dans C à vous. J’avais très peur d’être confronté à la douleur au quotidien. » Une explication similaire à celle de son départ de Rendez-vous en terre inconnue : « Ce sont des expériences profondes, ces adieux de la fin sont dévastateurs »