«C'est déjà Noël»: Jean-Luc Reichmann, le père Noël de TF1

TELEVISION Ce lundi, à 18h15, et jusqu’au 28 décembre, TF1 lance un nouveau jeu pour les fêtes…

Fabien Randanne

— 

Jean-Luc Reichmann, animateur de «C'est déjà Noël».
Jean-Luc Reichmann, animateur de «C'est déjà Noël». — JP BALTEL/TF1

Deux traîneaux, de gigantesques paquets cadeaux et un sapin virtuel sur un écran géant… C’est déjà Noël, le jeu que lance TF1 ce lundi à 18h15 pour le mois de décembre porte bien son nom. C’est dans ce décor que Jean-Luc Reichmann répond aux questions des journalistes entre deux enregistrements, ce matin de novembre.

« Ça me va très bien d’être le père Noël à la fin de l’année parce que ça va donner de la joie », s’amuse l’animateur pour qui une émission n’est réussie que dans la spontanéité. « Hier, sur le tournage, on a vécu des choses qu’on n’imaginait même pas. On s’est fait embarquer par un couple d’amoureux, par un duo père-fils, par deux cousines… », glisse-t-il, mystérieux tout en laissant entendre que les surprises seront au rendez-vous avec les candidats.

« Une expertise incroyable sur les jeux »

Jean-Luc Reichmann est un pro des jeux télé. « J’ai commencé à La Porte magique, j’étais assistant de l’assistant de l’assistant de la personne qui faisait les castings des candidats. A chaque fois, on se demandait ce qui faisait briller les yeux des gens. » La réponse ne se fait pas attendre : « C’était ce partage, cette joie. Un bon jeu, c’est ça. Je suis heureux et fier de procurer ces émotions », déclare-t-il, cochant toutes les cases de l’argumentaire consensuel (mauvaise foi mise à part, il est vrai que l’on serait surpris qu’un présentateur se saborde en promettant des tunnels d’ennui entrecoupés de grands moments de tristesse).

Aurélien Lipianski, le directeur général de Tooco, la société qui a créé l’émission n’a que des lauriers à tresser à l’animateur. « Quand on dit que Jean-Luc Reichmann est papa Noël, je pense que c’est vrai. Il a illuminé notre plateau. Au-delà d’être un excellent présentateur, c’est un vrai professionnel qui a une expertise incroyable sur les jeux, qui nous a vraiment aidés dans l’évolution de C’est déjà Noël. Un format, c’est une mécanique, un décor et surtout un animateur qui le fait vivre. »

Et qu’est-ce que la patte Jean-Luc Reichmann ? « C’est envoyer du positif, un beau message, répond l’animateur..Mon fer de lance est d’être le plus rassembleur possible. » L’esprit de Noël, quoi.

 

Un jeu et des enjeux français

« Je ne doutais pas de Jean-Luc Reichmann, mais davantage de nous, car c’est la première fois qu’on produit un gros jeu sur TF1 », affirme Aurélien Lipianski, le directeur général de Tooco, en soulignant que « la création, c’est de plus en plus compliqué ». Souvent, les nouveaux jeux qui arrivent dans le paysage audiovisuel français sont des adaptations de formats étrangers. « TF1 fait ce que devrait faire le service public : mettre en avant la création française qui met au point des concepts qui, après, s’exportent », loue-t-il. Les jeux en soirée s’étaient faits discrets sur la première chaîne, notamment depuis le lancement du feuilleton quotidien Demain nous appartient à 19h20, un horaire jusqu’alors privilégié pour les Money Drop et autres The Wall. Avec C’est déjà Noël, la chaîne teste donc la case dite du pré-access pour les jeux.