«L'Aventure Robinson»: Marine Lorphelin parle de l'agression dont elle a été victime avec son compagnon

TELEVISION Dans un extrait de « L’Aventure Robinson » présenté à la presse ce vendredi, celle qui fut Miss France 2013, parle de l’agression dont elle a été victime avec son compagnon le 1er janvier…

F.R.

— 

Marine Lorphelin dans «L'Aventure Robinson».
Marine Lorphelin dans «L'Aventure Robinson». — SYLVAIN BUNEL / L. BARTHELEMY / ALP / TF1

Marine Lorphelin, Miss France 2013, et l’animateur Vincent Lagaf' formeront le prochain duo à l’affiche de L’Aventure Robinson. Pour cette émission, qui sera diffusée le 14 décembre sur TF1, ils ont passé cinq jours sur une île déserte, dans l’archipel des Fidji.

Entre la construction d’une cabane et la participation à différents défis au profit de l’association Fondacoeur, les deux « naufragés » - qui s’étaient précédemment rencontrés sur un tournage de Fort Boyard - ont noué une réelle complicité. Si bien que, lors d’une soirée au coin du feu, ils se sont livrés sur des sujets très personnels.

« Ça a été super violent »

Dans un extrait présenté ce vendredi aux médias, Marine Lorphelin évoque l’agression dont elle et son compagnon Christophe ont été victimes le 1er janvier à Lyon. « Ça a été super violent », affirme la jeune femme de 25 ans. Un de ses « fans », armé d’un couteau, s’est rué sur eux, alors qu’ils marchaient dans la rue. Le petit ami de Marine Lorphelin a notamment été blessé à la main.

Dans L’Aventure Robinson, l’ex-Miss depuis peu interne en médecine générale des hôpitaux de Paris, dit avoir été fortement marquée par l’événement et qu’elle est désormais particulièrement sur ses gardes lorsqu’elle rentre chez elle tard le soir.

« Je me suis dit que cela pouvait être bien d’exorciser »

« Je n’avais jamais répondu aux interviews sur ce sujet parce que je n’en ressentais pas le besoin et je n’avais pas envie de créer un buzz autour de ça. Mais là, on a partagé des bonnes expériences de nos différents parcours, comme des déceptions ou des choses un peu plus profondes ou difficiles à vivre, a déclaré Marine Lorphelin. Je me suis dit que cela pouvait être bien d’exorciser et de faire passer un message - car une agression cela arrive à tout le monde - et dire aux jeunes femmes : "Faites attention, ne soyez pas trop naïves, ce n’est pas tout rose." »

Vincent Lagaf', lui, a parlé du lien particulièrement fort qui l’unit à son fils Robin. « Mon père adoptif, ce n’est pas mon sang. Ma mère adoptive, ce n’est pas mon sang », a-t-il avancé à celle qui partageait L’Aventure Robinson avec lui. « Je suis un enfant de l’Assistance publique », a-t-il précisé à Marine Lorphelin qui ignorait tout de cela.