Consentement, corps couverts, règlement... Comment HBO va mieux encadrer les scènes de sexe dans ses séries

AVANCEE La chaîne HBO a créé un nouveau métier qui permet de rassurer les acteurs pendant le tournage des scènes de sexe dans ses séries...

C.B.

— 

L'actrice d'Emily Meade, qui joue dans la série « The Deuce », diffusée depuis 2017 sur HBO a demandé à ce qu'une personne  soit présente sur le tournage pour la conseiller et la protéger lorsqu'elle tournait des scènes de sexe.
L'actrice d'Emily Meade, qui joue dans la série « The Deuce », diffusée depuis 2017 sur HBO a demandé à ce qu'une personne soit présente sur le tournage pour la conseiller et la protéger lorsqu'elle tournait des scènes de sexe. — HBO

Finies, les actrices traumatisées par les scènes de sexe. Du moins chez aHBO. En effet, selon le magazine Rolling Stone, la chaîne américaine a décidé d’engager une « coordinatrice d’intimité » sur les tournages de toutes ses séries. Mais qu’est-ce que c’est ? Une personne qui s’assure que les scènes de sexe sont bien vécues par les acteurs.

La demande a été formulée par Emily Meade, qui incarne une prostituée dans la série The Deuce. Mal à l’aise pour tourner les scènes de sexe, l’actrice a expliqué aux producteurs de HBO que tout irait mieux si elle avait quelqu’un pour l’aider à appréhender ces scènes. Ce qu’elle attendait de cette personne : prendre soin d’elle avant la scène, couvrir son corps juste après, discuter avec le réalisateur en amont pour bien comprendre à quoi servira cette scène… HBO l’a entendue et a embauché Alicia Rodis, la première coordinatrice d’intimité.

« Au pire, tu te retrouves avec des personnes agressées sexuellement »

A l’origine du métier, Alicia Rodis, fondatrice de l’association Intimacy Directors International, souhaite réglementer les pratiques liées à la réalisation de scènes d’actes sexuels à la télévision, au cinéma et au théâtre. L’ancienne actrice apporte une protection physique, sociale et professionnelle aux acteurs et actrices qui doivent tourner une scène de sexe. La coordinatrice d’intimité explique à Rolling Stones : « Sur le tournage de "The Deuce", ma mission consistait à ce que le consentement soit certain et éclairé avant de tourner […] Il y a une dynamique de pouvoir sur les plateaux, précise-t-elle. Il y a tellement de pression qu’en tant qu’acteur, vous ne dites rien et vous faites les choses. »

Elle ajoute : « Pour les séquences intimes, qu’elles aillent du simple baiser aux scènes de sexe intenses, les réalisateurs disaient à leurs acteurs : "Tant que tu es à l’aise, vas-y'". Mais si tu ne leur donnes aucun plan, aucune porte de sortie ou aucune voix, et que tu leur dis juste de se sauter dessus, tu leur demandes donc d’être travailleurs du sexe, non ? Ou veux-tu que leurs mouvements racontent une vraie histoire ? Sans coordinatrice d’intimité, au mieux, tu ne réussiras pas à raconter l’histoire comme tu le souhaitais. Au pire, tu te retrouves avec des personnes agressées sexuellement. »

« Ça ne devrait pas être considéré comme radical »

« Je suis là pour donner une voix aux acteurs, surtout à ceux et celles qui ont l’impression de ne pas en avoir, précise encore Alicia Rodis. Je suis aussi là pour que les producteurs soient sûrs qu’ils font tout ce qu’ils peuvent pour que le plateau soit le plus sûr possible. » Une sécurité qui s'arrève être un bonus pour la narration, mais aussi pour le bien-être des acteurs pendant le tournage. Et une sécurité qui ne tient pas à grand chose, selon l’actrice qui a demandé la mise en place de ce dispositif.

View this post on Instagram

Thank you @nowthisnews link in bio for full video

A post shared by Emily Meade (@need4meade) on

« Ce qu’elle fait n’est pas radical, ajoute Emily Meade. Cela permet d’avoir une autre personne qui pense à cette scène, en dehors de vous-même. Ça ne devrait pas être considéré comme radical de donner à une actrice de quoi couvrir ses parties génitales sur un plateau. Avoir quelqu’un qui fait tout ça - ces gestes –, ça aide beaucoup. » Et, visiblement, il n’y a pas que les acteurs qui soient satisfaits de la création de ce nouveau métier.

David Simon, le créateur de The Wire désormais à la tête de The Deuce, a fait savoir qu’il ne travaillerait plus jamais sans une coordinatrice d’intimité. Bien lancée dans ce processus, HBO a déjà engagé Alicia Rodis sur les séries Crashing, Watchmen, Euphoria et sur le film Deadwood. Difficile de tout mener de front pour Alicia Rodis, qui va former d’autres coordinateurs d’intimité. Ils sont notamment attendus sur le tournage du spin-off de Game of Thrones