La famille de Laëtitia Perrais s'oppose au tournage de la série télévisée sur le drame de Pornic

TELE Une série télévisée pour France 2 doit prochainement être tournée dans la région nantaise…

Julie Urbach

— 

Un appel à témoins concernant la disparition de Laetitia Perrais est affiché le 22 janvier 2011 sur la porte d'une boulangerie de Pornic (Loire-Atlantique).
Un appel à témoins concernant la disparition de Laetitia Perrais est affiché le 22 janvier 2011 sur la porte d'une boulangerie de Pornic (Loire-Atlantique). — AFP PHOTO/JEAN SEBASTIEN EVRARD

« On n’en veut pas. On a besoin de tourner la page. Il faut nous laisser tranquille. » Plus de sept ans après la disparition de Laëtitia Perrais, violée et assassinée à Pornic par Tony Meilhon, les proches de la jeune femme s’apprêtent à se replonger dans cette sombre histoire, malgré eux. Une série télévisée autour de ce drame, qui sera diffusée sur France 2, est en effet en préparation. Le tournage, prévu dès le mois de février prochain, doit se dérouler dans la région nantaise. Sans l’approbation de la famille de Laëtitia, qui vient de lancer une pétition (près de 500 signatures).

« On ne nous a rien demandé, on est contre ce film, indique Franck Perrais, le père biologique de Laëtitia et de Jessica, sa sœur jumelle. Avec cette série, on va encore devoir nous replonger dans cette histoire. On n’en peut plus. Sans compter les messages méchants que l’on reçoit et qui nous accusent de faire de l’argent sur le dos de notre fille. »

Un livre en 2016

Selon la famille de Laëtitia, qui rapporte avoir demandé conseil à leurs avocats, la série devrait tout de même bien voir le jour car le réalisateur, Jean-Xavier de Lestrade, aurait racheté les droits du livre Laëtitia, publié par Ivan Jablonka en 2016.

A l’époque, les proches avaient été associés à la rédaction de ce livre, récompensé par le prix Médicis. « Ivan Jablonka avait fait les choses bien, il nous avait tous rencontrés, rappelle Franck Perrais. Là, ce n’est pas pareil. On espère qu’ils n’utiliseront pas notre nom de famille car là nous pourrons porter plainte. »

La production n'a, ce vendredi soir, pas encore donné suite aux sollicitations de 20 minutes.