«Mon admirateur secret»: Entre Amina et Margot, c'est «l'amour fou» depuis le tournage

TELEVISION Amina a dévoilé ses sentiments à sa meilleure amie dans «Mon admirateur secret» diffusé sur M6 lundi. Quatre mois après le tournage, les deux jeunes femmes filent toujours le parfait amour...

Fabien Randanne

— 

Amina dans «Mon admirateur secret».
Amina dans «Mon admirateur secret». — Capture d'écran M6

« Depuis que je t’ai rencontrée, je suis dingue de toi. J’aime ta façon de parler. J’aime ta façon de rigoler. J’aime ta façon de te comporter. Je suis dingue de toi. (…) Mes sentiments n’ont fait que grandir de jour en jour. » C’est ainsi qu’Amina a déclaré sa flamme à sa meilleure amie, Margot dans Mon admirateur secret, diffusé lundi sur M6. Un élan de sincérité récompensé puisque l’élue de son cœur lui a révélé que ce qu’elle ressentait était « réciproque ». Les deux jeunes femmes sont reparties du tournage main dans la main et quatre mois plus tard, elles sont toujours ensemble.

« C’est l’amour fou. Je n’ai pas de mots pour décrire ce qu’il s’est passé », s’enthousiasme Amina, jointe par 20 Minutes. Pour elle, l’émission représentait la parfaite opportunité pour faire sa déclaration à son amie. Elle confie : « Pendant un an, j’ai galéré. Margot avait un copain, ils se sont séparés et j’ai laissé le temps passer. J’ai eu des occasions de lui dire ce que je ressentais, mais quand je voulais le faire, je suis revenue en arrière. » Alors, quand elle a appris l’existence d’un casting pour Mon admirateur secret, un programme censé aider les hommes et les femmes qui aiment quelqu’un en silence à révéler leurs sentiments au grand jour, elle n’a pas hésité à envoyer une candidature.

« Cette émission m’a apporté le courage que je n’avais pas »

N’est-ce pas paradoxal de dire devant des millions de téléspectateurs ce que l’on a du mal à exprimer en tête à tête ? « On pourrait croire que c’est plus compliqué par rapport au regard des gens, mais non. Cette émission m’a apporté le courage que je n’avais pas. J’ai reçu un gros soutien de l’équipe », signale Amina.

Si le stress l’a envahie à l’approche du moment fatidique, il était hors de question pour elle de faire demi-tour : « Sur place, les caméras étaient très discrètes. Je ne les voyais pas, je les ai vite oubliées. Dès que j’ai vu Margot en face de moi, j’ai été soulagée. » Et la peur du râteau ? « La connaissant, je me disais que si elle le prenait mal, elle ferait bien les choses en me disant, par exemple, qu’on en rediscuterait lorsque nous serions toutes seules. »

« On ne correspond pas forcément aux clichés sur les lesbiennes »

Heureusement, tout est bien qui finit bien et permet à M6 de montrer les prémisses d’une histoire d’amour entre femmes. Amina n’est pas « out » (ouvertement lesbienne) auprès de tout le monde. « Je ne l’ai jamais vraiment dit à ma famille, mais ils le savent. Ça s’est su par des publications sur les réseaux sociaux, explique-t-elle. J’ai ma vie à Beauvais, maintenant. Je suis indépendante. Leur avis m’importe peu. »

A une époque où la visibilité des lesbiennes sur le petit écran reste très limitée et où les agressions homophobes alimentent les rubriques faits-divers et société, la jeune femme est consciente de « l’aspect symbolique énorme » de cette séquence télé. « Ce qui est bien, c’est que Margot et moi, on sort des clichés. Je suis d’origine algérienne, elle est très féminine : on ne correspond pas forcément aux stéréotypes des gens sur les homosexuelles. Si ça peut aider et avoir des effets positifs pour ma communauté, j’en suis heureuse. »