«Trop "peuple" pour le service public»... Viré de France 2, Patrick Sébastien s'exprime

MEDIAS Ce vendredi sur LCI, Thierry Moreau a relaté une partie des propos tenus par Patrick Sébastien lors de l’enregistrement des «Terriens du samedi» qui sera diffusé ce samedi sur C8…

F.R.

— 

Patrick Sébastien en 2016.
Patrick Sébastien en 2016. — Eric Fougère

Ce samedi, sur C8, Patrick Sébastien prendra pour la première fois la parole depuis son éviction de France 2. Dans Les Terriens du samedi, il déclarera notamment qu’il était conscient de ne pas être la tasse de thé de Delphine Ernotte. La présidente de France Télévisions ignorait ainsi ce qu’était Le grand bluff, l’émission avec laquelle il a battu un record d’audience en 1992 (17.4 millions de téléspectateurs).

C’est ce qu’a révélé ce vendredi Thierry Moreau au cours de sa chronique médias dans La Matinale de LCI. Le journaliste, qui a assisté jeudi à l’enregistrement du talk show de Thierry Ardisson, indique que Patrick Sébastien était « assez calme et serein ».

« Une sorte de ségrégation sociale »

L’animateur du Plus grand cabaret du monde serait revenu sur son processus d’éviction : « Un tiers d’émission en moins une première année, un tiers en moins la deuxième et des réductions de personnel et de salaires ensuite. »

Enfin, selon des propos relayés par Thierry Moreau, Patrick Sébastien se serait dit « victime d’une sorte de ségrégation sociale [et qu’il faisait] trop peuple pour le service public ».